« Situation catastrophique dans les hôpitaux : la carte des services d’urgences fermés et saturés » par Luc Auffret

20/05/2022

La situation dans les services d’urgence en France est devenue très inquiétante, alors que 120 d’entre eux annoncent désormais être en détresse. Le 7 juin, une journée de mobilisation nationale est en préparation. QG, le média libre, vous propose aujourd’hui une carte exclusive des services ayant fermés ou étant saturés depuis le 1er avril

La saturation et les fermetures temporaires des services d’urgences se sont multipliées à travers la France ces dernières semaines en raison du manque de moyens et de personnels. Une situation de crise qui risque de prendre de l’ampleur cet été.

Liste (non exhaustive) des services d’urgences fermées et saturées entre le 1er avril et le 18 mai 2022

Conditions de travail dégradées, manque criant de personnel, plans blancs dans une soixantaine d’hôpitaux, suppression de lits, fermeture de services et soignants épuisés, la situation de l’hôpital public a atteint un stade plus que critique. Les personnels soignants dénonçaient pourtant depuis de nombreuses années leur inquiétude face à un système de santé qui était déjà au bord de l’explosion avant même l’arrivée du Covid-19. Ces dernières semaines, la situation s’est nettement dégradée avec des fermetures temporaires et répétées des urgences dans au moins 27 hôpitaux de France et des saturations dans près d’une quarantaine de services d’urgences depuis le 1er avril.

« C’est du jamais vu au niveau des difficultés rencontrées »

Pour Astrid Petit de la CGT Santé « la situation est inédite, c’est du jamais vu au niveau des difficultés rencontrées ». Les fermetures d’urgences ne touchent plus seulement les petits hôpitaux et les zones rurales mais désormais aussi les gros CHU. Au Centre hospitalier Universitaire de Bordeaux, les urgences sont fermées la nuit depuis ce mercredi 18 mai en raison du manque de personnel « avec près de 40% des urgentistes qui sont sur le départ ou en arrêt de travail en lien avec des burn out » selon Gilbert Mouden, infirmier anesthésiste et représentant du personnel Sud Santé Sociaux sur franceinfo.

Appel à la mobilisation

Face à l’effondrement du système de santé, une grève et des manifestations de soignants se préparent dans toute la France pour la journée du 7 juin. Des délégations de province pourraient se rendre à Paris pour manifester. Les revendications de cette journée de mobilisation sont nombreuses et devraient se tourner sur la réintégration des 15.000 soignants non-vaccinés suspendus mais aussi l’augmentation du point d’indice, ainsi que des embauches.

Ces dernières semaines des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes du pays contre la fermeture des urgences notamment à Oloron-Sainte-Marie, Montmorillon ou encore à Draguignan où habitants et personnels hospitaliers manifestent depuis maintenant 29 semaines contre la fermeture des urgences de nuit de leur ville avec de nombreux villages isolés à plus de 50 minutes des hôpitaux les plus proches.

Luc Auffret