fermer le menu
QG est en campagne sur Ulule ! QG est en campagne sur Ulule !
Nouveaux animateurs, nouveaux formats, événements physiques. QG monte en puissance à partir du 6 novembre. Soutenez nous !

Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

« Il y a des violences policières »Avec Anthony Caillé

Émission du 03/10/2023

Aude Lancelin a reçu Anthony Caillé, secrétaire général CGT Intérieur-Police, pour évoquer la dérive du maintien de l’ordre sous Macron. Que pense ce policier engagé de l’affaire Hedi ? L’institution policière est-elle en train de s’autonomiser du politique? Quelle est la réalité du racisme et de l’extrême droite au sein de la police? Comment restaurer la confiance entre policiers et jeunes des quartiers?

À voir aussi
À voir aussi

2 Commentaire(s)

  1. Et les mains arrachées, les yeux crevés, les crânes défoncés, les gardes à vue abusives et vexatoires, les exécutions arbitraires, les militants politiques et associatifs persécutés et interpelés comme des terroristes, etc… toutes ces violences nous heurtent ? Alors que ce militant syndical se souvienne dans quel contexte a surgi le cri « acab » et il comprendra qu’il risque de l’entendre de plus en plus souvent.

  2. Entretien très intéressant. Merci à ce policier CGTiste… qui était soumis à un devoir de réserve.
    Sinon je vais faire court et un peu à côté du sujet. Pourquoi diable céder toujours à l’anglo-saxonnisme : pourquoi « acab » alors que nous avions « mav » cad « mort aux vaches » ? D’autant qu’il n’y a pas de honte à être un bâtard, « bâtard » qui a même une consonance un peu raciste.

Laisser un commentaire