Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

Pourquoi la finance porte en elle la guerre – Quartier Libre Avec Anice Lajnef

Émission du 16/03/2022

Aude Lancelin a reçu Anice Lajnef, ex-trader à la Société Générale pour un grand entretien. Guerre Ukraine-Russie, inflation, dette Covid, explosion du prix de l’essence, notre invité est revenu sur les sujets brûlants du moment. Parmi les scénarios rendus envisageables par une finance devenue folle, qui a gonflé la dette comme jamais pendant les deux années de pandémie: une guerre mondiale, une explosion de la bulle spéculative, ou une révolte sociale de grande ampleur. À l’heure où l’instabilité du monde diplomatique s’aligne sur celle des marchés financiers, les perspectives économiques pour l’année 2022 sont plus que jamais incertaines. Une émission qui éclaire sur les dangers et les possibles des crises en cours. À voir absolument !

Découvrez d’autres contenus avec Anice Lajnef sur QG:
« Le choix de la BCE se jouera entre une crise financière ou une crise sociale »
Le système financier va-t-il s’effondrer ? – Quoi qu’il en coûte! avec Anice Lajnef

 

À voir aussi
À voir aussi

9 Commentaire(s)

  1. Ne pas en parler c’est le cautionner, je ne peux pas laisser dire que De Gaule est un fasciste, c’est un réactionnaire d’accord mais je serais bien content s’il en existait un aujourd’hui , on ne serait pas une simple colonie des USA comme toute l’UE. Il y a eu 4000 personnes d’après ce que j’ai compris qui sont allés rejoindre De Gaule en GB, est-ce que tous les autres sont des collabos même s’il y en a eu beaucoup? Il s’est dressé contre les nazis , même s’il a protégé des collabos comme l’a fait Mitterrant , il faut avoir un certain respect ou une objectivité même avec l’ennemi!
    Est-ce que le problème c’est d’être plus pur que le pur ou d’analyser les choses objectivement? Esr-ce que de comprendre les choses du point de vue Russe c’est excuser la guerre qu’ils ont déclenchée?
    C’est comme d’affirmer que ceux qui votent Le Pen sont des fascistes, c’est juste se faire plaisir , l’excès ne remplace pas l’analyse et se couper des gens de droite n’est pas juste. Des gens de droite sont parfois plus intéressants que des réformistes surtout du PS qui va rejoindre Macron comme une grande partie de la droite, ils ont peur cela devrait nous indiquer qu’ils peuvent perdre , ils ont les moyens de faire des sondages beaucoup plus sérieux et ils doivent avoir des indications.
    Des fascistes, j’en ai vu un grâce à QG , il vaut mieux savoir où en est une partie de la droite surtout dans les médias. les autres on les connaît les chrétiens extrêmistes de BZ ( Bolloré-Zémour, on oublie trop Bolloré)
    Par exemple Sarkozy a fait une déclaration sur la nécessité d’un monde multipolaire car c’est le problème qui va provoquer la 3ème, cela n’enlève rien à ce que je pense sur Sarkozy, mais il faut le prendre en compte, même s’il a bombardé la Lybie avec la bénédiction des USA , le dictateur était trop indépendant comme en Iraq! C’est vrai c’est contradictoire mais peut-être que certains à droite ouvrent les yeux ?

    1. D’accord avec pratiquement tout. En particulier sur De Gaulle. Merci de l’avoir dit à ma place. Je ne souhaite pas engager une polémique avec Do, qui, par ailleurs, amène des éléments très importants en plus de son positionnement de communiste. Si De Gaulle est un fasciste, alors, que penser de Franco, Salazar, Mussolini, sans parler du méchant H et j’en passe. Cohn Bendit a toujours été une pourriture depuis son entrée en scène en 68 sur des revendications sexuelles. Jamais les étudiants n’ont rencontré les ouvriers en 68; c’est un leurre basé sur une ou deux rencontres physiques qui n’ont strictement rien créé entre eux. J’étais jeune mais mes amis/parents ouvriers se foutaient gentiment de la gueule des étudiants et de leur discours creux de style libertaire. Les intellos, comme Sartre, ne savaient pas parler aux ouvriers.

  2. Je trouve Do un peu sévère, c’est déjà beaucoup, et je suis d’accord avec une bonne partie de ce qui est dit.
    Notamment sur la guerre.
    La guerre rend un énorme service aux atlantistes et aux européistes qui n’ont fait que suivre les USA, on a perdu tout contrôle diplomatique , toutes possibilités de déterminer nos relations avec les autres pays . Une Europe sans l’UE aurait pu s’organiser , aurait su éviter ce drame . J’ai écouté une video de Vladimir Pozner de 2018 , université de Yale, elle était prémonitoire . Je pense qu’il a raison , vidéo en anglais sous-titre en anglais , je ne suis pas très fort en anglais mais j’ai suivi sans trop de peine. J’insiste: je pense qu’il faut voter , pour voter contre Macron aux deux tours , à part Zémour il est le candidat le plus dangereux pour les pauvres d’abord pour la France entière aussi.
    Pour la partie économique je suis assez d’accord mais le fond de l’affaire n’est pas la monnaie, c’est l’exploitation du travail. La partie de la richesse produite qui échappe aux salariés, la plus-value . Cette plus-value qu’on pourrait mettre en commun et la gérer nous -mêmes , la monnaie n’est qu’un équivalent universel pour échanger des marchandises, et leur valeur c’est du temps moyen de travail. Ça c’est la base matérielle , scientifique . On fait de la monnaie une marchandise qui cache le processus dont je viens de parler. La monnaie devient avec les lois et la bourse une objet, une force contraignante aux mains des capitaliste . Il faut analyser et lire si on veut couper les fils de marionnette que les capitalistes manient à la perfection. Beaucoup ne sont pas conscients de tout cela mais à un certain niveau certain savent très bien ce qu’ils font .
    Le principal est pensé pour maintenir la domination des USA nos capitalistes y ont intérêt, la situation que connaît l’Europe aujourd’hui ne pouvait que donner cette guerre, le choix des possibles étaient très restreints par les USA et nos atlantistes.
    Bien sûr si on ne veut voir que les morts et la souffrance en se situant au-dessus de tout soupçon d’indifférence c’est plus facile , c’est comme la charité c’est plus valorisant que de dénoncer un système.. Mais la non prise de conscience entraînera un nouveau cycle du capitalisme après une destruction massive , ce n’est pas un cycle qui se répète exactement, ce n’est pas un cercle , c’est plutôt une spirale. Aujourd’hui cette crise du capital est inédite et les chances d’inventer un nouveau monde existent . Mais ne renions pas complètement le passé tirons les leçons de l’histoire du mouvement ouvrier.
    L’étude , la discussion , l’ouverture c’est indispensable pour construire dans la durée.
    Le climat d’accord mais pas à la façon des écolos sans se débarrasser du capitalisme . Se débarrasser du capitalisme c’est se débarrasser de L’UE, et Europe écologie les verts porte bien son nom, Jadot pense remonter dans les sondages en prononçant des paroles basées sur l’émotion , je pense qu’il ferait mieux d’être un soldat au service de l’Ukraine plutôt qu’un chef d’état gardant son sang froid.

  3. Mai 68 a-t-il été un coup d’État américain, ou une révolution de couleur, pour virer de Gaulle ?

    https://mai68.org/spip2/spip.php?article5623

    Bonjour à toutes et a tous,

    Le fasciste De Gaulle est arrivé au pouvoir par un coup d’État militaire le 13 mai 1958. En mai 68, un des slogans était : « 10 ans, ça suffit ! »

    La question de savoir ce qu’il en est de la révolution de mai 68 en France est ainsi posée par de nombreux admirateurs de de Gaulle :

    « En 1968-69, après une série d’attentats ratés contre le général De Gaulle et une révolte populaire orchestrée en instrumentalisant des individus tels que le pédophile Cohn-Bendit, la France finissait par succomber aux efforts répétés des mondialistes d’outre-atlantique et rentrer dans les rangs. Nous connaissons la suite : l’explosion de l’endettement, etc. »

    Ce que disent ces nostalgiques de de Gaulle est évidement tout à fait faux.

    Mais 68 est avant tout une révolte ouvrière. Il y avait plus de grévistes qu’en 1936, il y a eu 10 millions d’ouvriers grévistes pendant 15 jours et quinze millions pendant 10 jours. La plupart des ouvriers grévistes subissaient l’influence de la CGT, qui détestait Cohn Bendit — qui n’était pas encore pédophile ; mais qui était anarchiste, alors que la CGT était communiste.

    Les Américains n’avaient qu’à attendre la mort du fasciste de Gaulle, s’ils n’en voulaient pas. D’ailleurs, il est mort peu de temps après 1968. Fasciste ? oui, de Gaulle l’était. Il a été le bras droit de Pétain pendant 20 ans. Et il l’a d’ailleurs gracié après guerre.

    Comme de Gaulle était vieux, les Américains n’avaient donc pas besoin, pour être débarrassés de lui, de courir le risque de provoquer une révolution en France. Cette révolution a servi d’exemple dans de très nombreux pays. C’était donc très dangereux pour le pouvoir US.

    Il y a eu 35% d’augmentation du SMIG, tous les autres salaires ont été augmentés de 10%, les journées de grève ont été payées dans le service public et dans de nombreuses grandes entreprises. La sécurité sociale a été sauvée.

    Contrairement à ce qu’on croit aujourd’hui, l’inflation n’a pas pu bouffer ces augmentations de salaires en quelques années, puisqu’il y avait l’échelle mobile des salaires (supprimée par le « socialiste » Mitterrand !). Et le pouvoir d’achat des salariés a continué d’augmenter pendant toutes les années 70. En voici la preuve :

    http://mai68.org/spip2/spip.php?article2684

    Les capitalistes ont été obligés d’inventer la loi Rothschild en 1973 pour espérer reconquérir tout ça. Mais cette loi n’a pas eu d’effets réels avant la fin des années 1970.

    Quant à la mondialisation, elle n’existait même pas encore. Le premier à parler du Nouvel Ordre Mondial est Georges Bush père le 11 septembre 1990.

    Après la fin de l’URSS, les USA espéraient conquérir le monde entier. C’est ça, la mondialisation. La mondialisation, c’est la mondialisation de l’impérialisme américain. À partir de la fin de l’URSS, pas avant, car c’était impossible ! À l’époque de de Gaulle, la mondialisation n’existait donc pas encore, et encore moins les mondialistes.

    Le secret de mai 68 est expliqué ici :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1389

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org

    Sinon, Anice Lajnef parle un bon moment de la loi Rothschild sans prononcer son nom. Voici mon topo sur ce sujet:

    https://mai68.org/spip/spip.php?article1245

  4. Après les propagandistes Nivat et Merchet, une vision moins manichéenne et stupide de la géopolitique.

    Kassovitz admire  » le supernationalisme des ukrainiens au bon sens du terme ». Je suppose qu’il va soutenir Marine le Pen aux prochaines élections.

    Poutine ( dixit Le Floch-Prigent) n’aime pas les démocraties qui ne sont pas, selon lui, bénéfiques pour le peuple.

    Il y a un bloc occidental dont l’élite pense que l’égalité n’est pas compatible avec la liberté. Elle s’appuie sur le bloc bourgeois supposément intellectuel.
    De l’autre côté , il y a un monde avec des états autoritaires qui limitent la liberté qui nuirait à la cohésion sociale. Ils s’appuient sur les peuples en leur permettant une vie moins abrupte.

    Comment trouver un équilibre quand le débat est faussé par des propagandes diverses et variées ?

    1. Le super-nationalisme « au bon sens du terme ».

      Poutine « pense » que les démocraties ne sont pas bénéfiques au peuple.

      Dans ces périodes de stress, il y a une production de conneries impressionnante. Confortablement assis devant la télé, c’est à celui qui sortira la plus grosse.

Laisser un commentaire