Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

Présidentielle: comment réunir les deux France ? – Pas de Quartier Avec Vincent Cespedes et Vincent Jarousseau

Émission du 28/04/2022

C’est la troisième fois en 20 ans que le scénario d’une présence de l’extrême droite au second tour se rejoue. Aude Lancelin a réuni en direct deux invités pour un grand débrief des leçons à tirer de la présidentielle: Vincent Cespedes, philosophe, qui a prôné le barrage républicain, et Vincent Jarousseau, photo reporter, auteur des « Racines de la colère », grand connaisseur de terrain des réalités de l’électorat RN. Les deux France, celle qui vote Marine Le Pen et celle qui vote pour des partis jugés « moralement » acceptables sont-elles irrémédiablement fracturées? Les législatives pourraient-elles être un exutoire aux revendications populaires frustrées par la réélection d’un président déjà impopulaire ? Nos deux invités tirent le bilan de la situation.

À voir aussi
À voir aussi

26 Commentaire(s)

  1. personnellement ,,’je n’exécre personne ‘.

    bienvenue QG sur ma littérature de quotidien et qui m’offre à suivre,, écouter ,,et entendre aussi

    j’ai autant apprécié ces 2 Vincent venus là sur la piste cherchant à décrypter ce qui pose question.

    Présidentielle: comment réunir les deux France ?

    ………. je cois qu’il nous faudra avancer ,,bien au delà

    j’ai entendu ce soir beaucoup de choses remplies d’interrogations, de doutes évidemment , depuis chaque marche de l’escalier ,,ici en France chacun s’interroge
    …la gauche est elle crédible ?

    comment les mouvements de masse populaires au sein des entreprises ont elles pu évoluer ces derniéres années dans le prisme scéllé que leur offrait les restrictions et enfermements liés aux choix de la lutte contre ce COVID ,,
    une affaire si peu évoquée d’ailleurs ……!!

    quelle a pu etre la place des activités syndicales au plus prés des salariés isolés ,
    .chacun chez soi, derriére son Télé travail,(souvent à l’intérieur de son chez soi,,1 poste ordinateur pour 2;3;4 personnes,, enfants parents )

    comment a pu été se donner à vivre le militantisme qui se vit (vivait !! )au sein des masses populaires dans le milieu professionnel porteur de soutien, écoute, marche réflexion collective ect ?

    on peut s’étonner aujourdh’ui !
    …………………… .quel vide a til ainsi été créeé ?

    ,le manque de relations ,,
    la solitude verbale,
    la peur collective,,
    le repli sur soi,,cherchant au mieux de conserver ,, et son corps ,,et son quotidien au plus extréme du possible ,le sien et celui de sa famille ,,

    MAIS et là ;;!!
    est une espérance (elle se voit,, elle se lit, on la sent on l’entend ,, sur toutes lignes!et c’est tant MIEUX )

    un enrichissement advenu à l’occasion d,un regard sur sa propre existence ,, son questionnement sur la vie ,,LA VIE
    par aussi peut etre un temps de repli sur soi, offert à la réflexion personnelle, à l’auto critique, à la concertation des idéees ,, à la concrétisation de certains projets ,,plus simples pour orienter et sa vie et en son possible ouvrir une Belle Bréche ……..

    CELLE là méme du constat qu’au milieu de ce chaos (que chacun reconnait comme à venir………… ) des hommes et des femmes de notre temps,ouvrent de Nouvelles VOIES et celles ci méritent d’etre entendues ….découvertes rencontrées, énonçées,,
    ……….
    ils peuvent toujours courir ,, dans tous les sens ,,, ,CES CEUX là qui savent et veulent ,,,

    l’Homme a besoin de l’AUTRE pour l’accompagner sur la route ,,et Là !!OUI alors ,,il peut choisir de construire

    ……………..; merci à vos 2 intervenants sensibles et sinçéres,merci vraiment AUDE pour la portée de ce média libre ,, dameB

  2. Bonsoie,
    J execre le RN, je n ai écouté aucun discours de mlp, insupportable, je suis membre de LFI. Simplement j ai voté contre micron avec un bulletin mlp. Il est plus dangereux qu elle avec toutes ses compromissions avec les lobbies US,bancaires et industriels.
    Elle ne serait pas allé bien loin et on l aurait retournée aux législatives.
    Je redoute les années qui viennent. J espère me tromper.

    1. Si tout va bien, comme il semble, puisque l’accord se conclut, – depuis ce mémorable 1er mai ! -, entre les différents courants de gauche, ( à l’initiative de votre mouvement d’origine la Fi et de Mélenchon en stratège ) sous la bannière commune de l’Union Populaire, votre vote malgré lui, pourrait bien n’être plus qu’un mauvais souvenir, en tout cas on espère que l’UP va l’emporter dans le + grand nombre possible de circonscriptions …

  3. La France n’est ni souveraine ni indépendante depuis bien des années: la crise de la COVID l’a simplement mis en lumière. Très peu d’indépendance réelle en politique étrangère du fait notamment du renforcement des lois extraterritoriales nord-américaines et de l’absence de réactions au niveau européen et français, voir les rapports suivant:

    – rapport d’information sur l’extraterritorialité de la législation américaine (https://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i4082.pdf);
    – racket américain et démission d’état: https://cf2r.org/recherche/racket-americain-et-demission-d-etat-le-dessous-des-cartes-du-rachat-d-alstom-par-general-electric/;
    et le plus récent rapport Gauvain (gouvernement E. Philippe) resté sans réaction:
    – rétablir la souveraineté de la France et de l’Europe et protéger nos entreprises des lois et mesures à portée extraterritoriale https://www.vie-publique.fr/rapport/38473-proteger-nos-entreprises-des-lois-et-mesures-portee-extraterritoriale

    Une des conclusions: « Le pouvoir gesticule, l’industrie agonise » https://www.monde-diplomatique.fr/2022/03/ENDEWELD/64407

    N.B.: pour celles et ceux qui renâcleraient à lire les centaines de pages de rapport où l’essentiel y est dit:
    Groupe d’études sur Cuba, le jeudi 28 mars 2019 à l’IHEAL: Le renforcement des lois extraterritoriales nord-américaines et ses conséquences pour Cuba, la France et l’Union européenne https://soundcloud.com/leclercfl/iheal-extraterritorialite

    Citation de P. Lellouche (IHEAL, 2019): « il est devenu impossible pour un pays souverain comme la France d’avoir une politique étrangère … la vérité c’est que dans la mesure où vous ne pouvez plus commercer avec quelqu’un, vous n’avez plus de moyens de pression, de relation … vous ne pouvez plus avoir de relation correcte … « 

  4. La cristallisation d’une certaine critique sur la personne de JL Mélenchon et d’une tendance populiste, même si elle est fondée, est une erreur stratégique et un détail du fait de la relève générationnelle au sein de LFI. Ça fait parti des débats parfois tendus avec des militants du PCF ou au contraire apaisés avec d’autres militants du PCF. La gauche malade de la social-démocratie et l’impact sur l’ensemble des partis de gauche est une des raisons pour laquelle une frange importante des salariés ne se reconnaît pas dans la gauche. La gauche porte évidemment une part de responsabilité importante dans la consolidation du vote RN (« Le socialisme malade de la social démocratie » https://youtu.be/i4DLW4qwvkE). La réconciliation avec la gauche est possible et l’entretien récent donné par E. Todd invite à cette réflexion: « La France n’est plus une Nation indépendante » (https://youtu.be/ggJj2VzQ8sg).

  5. Bonjour,

    Je viens à l’instant de commencer le visionnage de l’interview des deux Vincent.

    Je viens à l’instant de terminer le visionnage des deux Vincent.

    Comme vous le laisser entendre dans votre première question, évidemment que Mélenchon n’avait pas intérêt à demander à voter Macron. Ce point dépasse même l’intérêt électoral à mon avis, il s’agit là de dignité en fait.

    Quand la douleur, les privations, et le désespoir sont causés par un système politique, un gouvernement, il est digne de lutter contre.

    Se placer du côté de  » l’intellectuel » comme le fait M.Cespédès, en pareille circonstance, met à distance tout ce côté délétère, le côté malfaisant de l’action de la macronie.

    La politique ne se fait pas que dans sa propre tête, et si Mélenchon avait appelé à voter Macron il aurait disloqué, atomisé les forces de gauche et ce serait montré ridicule et vendu aux yeux de beaucoup de militants qui ont manifesté avec les syndicats et avec les GJ pendant 5 ans voire bcp plus.

    Ensuite, il dit qu’il a été vivement critiqué pour sa position…. ce qui pour moi est une bêtise car je constate que l’extrême droite est en forte progression et la division au sein du camp de la gauche n’est pas la bienvenue. De plus, évidemment là aussi, ses arguments sur la dangerosité de l’extrême droite sont pertinents et fondés.

    Personnellement, sa position sur l’attitude de Mélenchon ne tient pas. Elle me fait penser, prosaïquement à celle de quelqu’un qui n’a pas de soucis pour remplir son frigo, et qui ne s’inquiète pas pour l’avenir de ses enfants….qui n’a pas souffert vraiment de la politique de macron

    Au lieu de se quereller entre nous, demandons-nous plutôt comment convaincre les dépolitisés et autres désespérés qui votent RN, car au final ce sont eux qui éliront le pen…et pas les partisans du ni,ni.

    Mais je vais vous dire là quelque chose qui est peu dit par pruderie, ou par pudeur: le discours du r n est dangereux, toxique, nauséabond et simpliste, il fait appel aux plus bas instincts, ce qui correspond bien aux citoyens dépolitisés que fabriquent la télé et les médias depuis plusieurs décennies. L’omniprésence du « divertissement » liés à tout un tas de facteurs dépendant de notre société de consommation productiviste, viennent une nouvelle fois de refermer leur piège sur nous. Pas de complotisme là-dedans, juste une idéologie libérale exposée au grand jour, décomplexée. En rachetant les médias ils se sont donnés une arme de destruction massive et ils s’en servent…

    Quand nous sommes dans le piège comme dans l’entre-deux-tours il est trop tard…pour « intellectualiser »….

    Il faudrait un formidable rebond de l’économie pour redonner du pouvoir d’achat et contenter les dépolitisés, ou une tout aussi formidable inversion du modèle culturel et médiatique pendant des décennies pour « éclairer » les dépolitisés, ce qui n’arrivera pas pour demain (à la tv et à la radio en tout cas) ou alors le r n finira par l’emporter en France.

    Après on peut toujours tenir des postures intellectuelles, mais comme je l’ai dit plus haut elles ne sont pas toutes, loin s’en faut, synonymes d’efficience politique…

    Ô temporalités !!!

    Vous comprendrez que je n’ai pas pu regarder , ni écouter la suite.

    Bien cordialement.

    Fred

  6. Ca fait vraiment plaisir (et ça me surprend) d’entendre Vincent Cespedès regretter l’absence de drapeau rouge dans les manifs, trop souvent uniquement « bleu blanc rouge ».
    Il me semble que ça bouge dans les esprits à ce niveau, depuis quelque temps.
    Le communisme va-t-il quitter enfin totalement la sphère de l’indécence ?
    Même le PCF, pour lequel a voté Vincent, n’ose plus (ou à peine) arborer ce drapeau rouge frappé de « la faucille et du marteau ».
    Même si le communisme est fondamentalement internationaliste, ça ne me choquerait pas d’avoir une sorte d’écusson bleu blanc rouge sur ce drapeau rouge.

    1. C’est bien beau de déplorer l’absence de rouge, de prôner la rue ; on se souvient les lacrymos pour tous,
      les LBD : yeux, mains perdus pour bien trop de manifestants, souvent jeunes, ( soldats d’une guerre anachronique ), à jamais,

      À un point près, donné à Roussel … on était au second tour, dommage est un bien faible mot !

          1. LQ ( ce sont des psy lacaniens 😉 qui, par parenthèse, avaient appelé, à corps et à cris, à voter macron en 17 ! ). Je les ai un instant superposés à QG, sans confusion idéologique :-). Mon idée était de pouvoir rectifier de minimes erreurs, sur un temps court, comme revoir sa mise en page, non d’effacer le tout, car, en effet, que deviendraient alors les réponses …

          2. En effet Badiou et Lacan avaient partie liée ( c’est peut-être là qu’est la clé de ma  » superposition » des sigles 😉 ), mais jamais lui, d’ailleurs abstentionniste depuis la fin des années 60, n’aurait battu campagne en 17 pour l’élu, ni en 22 pour le réélu …

      1. Oui vous avez raison, il aurait dû voté utile.
        Beaucoup de gens cherchent des prétextes « honorables » pour ne pas voter LFI. Voter communiste en est une, d’autant que Roussel n’avait strictement aucune chance d’être élu.
        De même, certains éléphants (ou plutôt bourrins) socialistes se sont exprimés pour refuser l’alliance avec LFI au prétexte que Mélenchon ne serait pas « pour » la laïcité. Tout est bon comme prétexte, on le voit bien. Perso, je suis un laïc absolu, et la position de Mélenchon là-dessus est pour moi un épiphénomène.
        Cependant, une autorité intellectuelle qui se défausse sur le PCF me parait plus intéressante qu’une autorité qui se défausse sur Macron. L’idée de communisme a besoin d’être étayée par des autorités (ça s’appelle consolider l’acteur communiste).

Laisser un commentaire