« 66 millions de procureurs pour sauver nos libertés »

Émission du 23/01/2021

Notre reporter Adrien AdcaZz était le samedi 23 janvier à la marche unitaire à Paris, où toutes les générations étaient présentes.

De la même émission
À voir aussi

2 Commentaire(s)

  1. Voilà un appel intéressant et émouvant d’Isabelle Carré (victime elle-aussi apparemment) et d’Andréa Bescond. Jusqu’à ce jour la question des handicapés est restée superbement ignorée (sauf des professionnels du handicap). Merci à elles.

    https://www.instagram.com/tv/CKeFmyyKvDI/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=loading

    Par contre, je trouve qu’elles sont plutôt timides sur la question de l’âge. Perso, il me semble que 16 ans devrait être l’âge minimum pour garçon et fille (et à l’avenant pour les handicapés). Dans certains Etats américains, il parait que c’est 18 ans pour les filles. Les mecs majeurs qui couchent savent que si la fille se plaint, ils auront toujours tort : à eux de réfléchir !

    Pour l’inceste, il ne devrait pas y avoir d’âge (comme le mariage : interdit); celui qui y touche est coupable, consentement ou pas consentement. Donc le Duhamel, au gnouf et double gnouf : viol incestueux sur mineur !!!! Idem pour la promotion de la pédophilie : Filkenkraut au gnouf !

    Pour l’interdiction de l’inceste entre adulte, Il faut bien être tordu comme notre ministre de la justice pour y voir une atteinte à la liberté individuelle. Jusqu’à preuve du contraire, toute loi, quelle qu’elle soit, limite la liberté individuelle. Et il y a pléthore. Un avocat devrait savoir cela ! Ce type est détestable !

  2. Cette manifestation plutôt « sociale » (présence syndicale forte) a mêlé aussi des revendications « sociétales », ce qui en soi et aujourd’hui n’a rien de problématique pourvu qu’on les distingue bien. D’ailleurs, les personnalités « politiques » sont en principe interpellées sur les 2 aspects, quoique ici, le reportage (excellent), montrait plutôt une prise de parole « sociale » de Mélenchon.

    Avec la revendication (sonore) en faveur du développement d’une presse « indépendante » il me semble qu’on franchit un pas qualitatif : l’information vraiment libre n’est plus d’abord une histoire de journalistes politisés, ça devient une vraie cause du peuple ; cause explicite, revendiquée, sonorisée en manifestation. Bravo.

    Dans le registre journalistique, il y a un certain délinquant, chroniqueur meanstream, qui n’arrange pas l’image du journalisme (je parle de Filkenkraut sur France « Cul-ture » la bien nommée). La question pédophile a d’ailleurs aussi fait l’objet d’annonces sonores dans le cortège. On prend conscience avec toutes ces affaires que les plus exclus du droit à la sécurité physique et sexuelle, ce sont les femmes bien sûr, mais aussi les enfants (sans parler des enfants handicapés). D’ailleurs, et étonnamment, la « médiatrice » de France Cul-ture prend la défense de Filkenkraut avec opiniâtreté en ce moment, malgré son éjection de LCI. On se souvient pourtant que Michel Onfray avait été viré du jour au lendemain de France Cul-ture pour avoir tenu des propos salaces (« main dans l’cul ») sur le Prince qui nous gouverne : crime de lèse-majesté ! Filkenkraut, tout comme Roman Polansky, bénéficie en France de multiples protections. Il excuse, il nie la pédophilie, mais comme il dit cela d’une façon intellectuelle (sinon intelligente) qui ne touche pas au Prince, tous les nantis de la gauche et de la droite libidineuse du beau pays de France le soutiennent; dont cette nouvelle médiatrice de France Cul-ture, qui manifestement est une groupie d’Hanouna (dans sa lettre de réponse, elle affirme avoir reçu une approbation « spectaculaire » des auditeurs de France Cul-ture. « Spectaculaire » ?!?!?! On fait dans le spectacle à France Cul-ture !!!!! C’est digne de Schiappa avec sa belle coiffure de star. Passons.

    Bravo pour le titre des 66 millions de procureurs : voilà (encore) une nouvelle rodomontade à la con de Macron. Il les collectionne (« traverse la rue », « paye toi un costume », …). C’est à se demander s’il ne prendrait pas, à l’occasion, des produits qui désinhibent le cerveau pour oser sortir des conneries pareilles. Il faut oser traiter les électeurs de « procureurs », au regard du fait que le devoir absolu d’un citoyen, d’un électeur, c’est justement de porter un « jugement » sur les élus concernant la conduite du pays. Certes, ni lui, ni la presse aux ordres, ni ses commanditaires, ne facilitent, ni n’encouragent le devoir de sanctions électorales des citoyens ! Mais quelle audace que ce retrait implicite de sa « responsabilité » présidentielle ! En fait, sa façon est maligne : « droit à l’erreur » qu’il nous dit. Oui, tout le monde est pour ! Et lui, se croyant malin, nous répond silencieusement « donc fermez-là ». Ca ressemble au coup du « trotskisme » de Lallement : mettre les pékins en contradiction avec eux-mêmes. Lallement et Macron n’ont pas la même casquette, mais ils doivent avoir les mêmes conseillers en communication.

    Très très bien vue aussi la séquence sur le journaliste Libanais qui nous informe des suites (incroyables) de ses pérégrinations « de rue » avec le Macron. Ca met en lumière l’insigne mesquinerie du petit président français qui adore les rodomontades de rue quand il se sent en position de force mais qui s’écrase mollement quand il trouve plus fort que lui dans ce registre : quand Macron est au Liban, le journaliste est simplement mis en prison. Les journalistes qui l’emmerdent, il les fait mettre en prison !

    Pour finir, je reste choqué, encore, par cette « conduite » en troupeau des manifestants, par la police. On se croirait à Guantalamo.

    Les manifestants prisonniers, les journalistes prisonniers (sauf Filkenkraut qui est sur tous les plateaux de télé).

Laisser un commentaire