« Graffs engagés, art censuré », reportage d’Adrien AdcaZz

Émission du 15/03/2021

Le collectif Black Lines à l’origine de la fameuse fresque « Justice pour Steve », et d’un hommage à George Floyd et Adama Traoré, a rencontré QG pour évoquer sa nouvelle création. Reportage

De la même émission
À voir aussi

2 Commentaire(s)

  1. J’ai bien aimé l’autruche et je remarque le soucis du détail de l’artiste. L’autruche enfonce la tête dans le sable et remarquez les vaguelettes sur le trottoir ; en fait quand l’autruche enfonce la tête dans le sable il y a forcément un déplacement du sable, ceci pour bien montrer que la tête de l’autruche est bien dans le prolongement de son cou.

  2. Certains apparentements visuels sont étranges :

    On comprend bien les intentions globales révolutionnaires des artistes.
    Mais, Marx enturbanné, renommé Abou Moktar el Marx, et couronné par une flopée de Darmanin déguisés en Marine Le Pen, ça interroge !

    C’est ça l’art, ça interroge !

    Les flics aussi d’ailleurs semblaient dubitatifs. Pas pour les mêmes raisons je crois.

    Très bon reportage (l’interview était utile).

Laisser un commentaire