Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

« Le peuple français est en train de sortir de l’Histoire » – Quartier Libre avec Emmanuel Todd

Émission du 01/07/2021

Aude Lancelin a reçu Emmanuel Todd, historien et démographe, pour un grand entretien d’1h30. De l’abstention massive aux régionales à la gifle de Macron en passant par 2022 et les premiers mois de présidence Biden, notre invité décrypte toute l’actualité politique pour QG

De la même émission
À voir aussi

34 Commentaire(s)

  1. L’attente interminable ! de modération du simple lien ( tout la-haut 😉 quand ce n’est pas l’éviction pure et simple du commentaire : poème  » JÉRUSALEM » de BLAKE évoqué par Todd, avec sa traduction fort mal mise en page, certes, mais ce n’est pas de mon fait, ( et si l’on avait, vue sur ce qu’on publie avec possibilité de corriger le produit de son commentaire avant validation ), ne m’incitera pas à reproduire des commentaire avant longtemps …

  2. Dans le 4ième commentaire « apparaissant » en partant du bas, QG me prête ces propos :

    « ainuage dit :
    21 juillet 2021 à 9 h 56 min

    Je constate que vous classez les gens comme vous voulez, mais comme vous êtes très sûr de vos leçons de morale je ne peux qu’accepter votre classement. »

    Ces propos ne sont pas de moi, mais ceux de REY ROGER. C’est assez ennuyeux puisque nous sommes justement en pleine polémique.

    Une correction est-elle envisageable ?

  3. ainuage dit :
    21 juillet 2021 à 9 h 56 min

    Je constate que vous classez les gens comme vous voulez, mais comme vous êtes très sûr de vos leçons de morale je ne peux qu’accepter votre classement.
    ainuage méprisant et sûr de lui ou d’elle me cite parce que j’accepte son classement et donc je suis à l’extrême droite … mais monsieur ou madame en disant j’accepte cela voulait dire que je tenais pas compte de votre insulte, et que je voulais bien continuer à discuter mais maintenant je ne vous dirais pas ce que je pense de vous et ce qui est sûr c’est que pour moi vous n’existez plus

  4. Est-ce qu’on peut en vouloir à E.T? Je ne pense pas. Bien sûr il y a certaines ambiguïtés mais dans l’ensemble il a raison. Moi aussi je vote LO, moi aussi je ne veux plus choisir entre Mélanchon ou Macron. D’ailleurs pensez-vous vraiment qu’on va changer qqchose avec des élections dans le contexte actuel?
    Certaines critiques étaient moins dures avec Piolle et EELV et pourtant ils vont faire quoi? De l’écologie punitive, inégalitaire, et superficielle comme un Mélanchon, tout le monde se croit obligé d’en faire tant qu’il peut avec l’écologie.
    Dans EELV , il y a Europe comme pour Mélanchon et que voulez-vous faire avec ce carcan ? Il fera comme Hollande Macron Sarkosy etc
    Vous ne voulez pas voir la réalité en face personne dirigera la France pour les français si ce n’est pas les français eux-mêmes.
    C’est trop dur , d’accord, avec la nature humaine c’est trop dur d’accord, il y a trop de béotiens , d’accord. Alors on se contente des élections où le CAC 40 dirigera n’importe comment parce que personne ne veut y toucher, c’est trop dur!
    C’est la fin du monde disent les écologistes mais il ne veulent pas du nucléaire, c’est la fin du monde aussi !? Ils ne veulent pas d’ITER , même si c’est pas assez rapide c’est quoi le problème, les éoliennes comment on recycle les pales, et les batteries ? etc ça c’est bon il n’y a pas de problèmes ?
    Et M Piolle il a parlé du budget ? Où prend-il l’argent? Qui va commander en France , Google, Amazone , etc ? C’est pas un problème ?
    Il faut trembler en récitant écologie écologie … à tout prix.
    On est tous des lâches et des grandes bouches.

    1. «  »ne plus avoir à choisir entre Mélenchon et Macron » : c’était quand la fois précédente ?

      Pour ma part je refuse le vote « esthétique » pour l’extrême gauche (faux fuyant) car depuis le temps (long) que je vote, leur score n’a fait que baisser, donc je choisis le moins pire crédible électoralement ; et pour moi, le moins pire n’est pas « Asselineau » ni « les Patriotes » !!!

      Je vous invite à revenir les pieds sur terre et à faire comme moi ! Si LO était en position, aussi minime soit-elle, de conduire une révolution, je ferais comme vous.

  5. Rebonjour tout le monde.
    Je place ici une copie d’un de mes posts d’il y a 10 mois sur QG You Tube.
    Ce post fait référence à une interview d’ E.T. sur TV5 (chaine très bourge) ; sur cette chaine, le discours d’ ET est très antirévolutionnaire : pour lui, la « lutte des classes » consiste uniquement en le constat d’un rapport social antagoniste entre bourgeoisie et prolétariat : l’approche révolutionnaire est exclue de la lutte des classes (idem PCF d’ailleurs) !
    Cependant, sur d’autres sites, E.T. affirme voter pour Lutte Ouvrière, qui est pourtant clairement un parti révolutionnaire.
    Faut-il en rire ou en pleurer ?
    Ce mec est dorénavant un fourbe pour moi !

    Le post en question avec un lien inclus sur TV5 :

     »
    Ainuage Eux Il y a 10 mois

    Ce post pour évoquer une position d’Emmanuel Tood, position qu’il a développée sur une autre chaine TV, mais pas ici sur QG ( https://clip-share.net/video/rY_8JzoW5hc/vid%C3%A9o.html ). Emmanuel orienterait-il son discours en fonction du public ? Pourquoi pas, après tout ! Cette position concerne la signification de l’expression « lutte des classes ». E.T. tient expressément à préciser que pour lui « lutte des classes » n’est pas lutte armée, n’est pas action de guerre ! Sur le fond, il a parfaitement raison, la lutte des classes est la contradiction d’intérêts entre prolétariat et bourgeoisie : ça s’appelle un « rapport social » et, comme tous les rapports sociaux (absolument tous), ce sont des rapports adversifs, cad d’opposition. Mais, cette opposition peut prendre différente forme, dont l’affrontement violent et sa version ultime, la révolution. Mais E.T. ne veut pas entendre parler de révolution apparemment. Je trouve dommage qu’il ait crû nécessaire de préciser sa conception « non violente (!) » de la lutte des classes, d’autant que la question ne lui était pas posée par le journaliste (Mélenchon, lui, est très souvent questionné sur la place qu’il accorde à la violence dans sa lutte politique).

    « 

  6. Même s’il dit le contraire, on peut supposer, à la lecture de la vidéo, qu’Emmanuel Todd voterait pour JL Mélenchon en  »se pinçant le nez » comme sa grand mère l’avait fait lors de l’élection de François Mitterrand en 1981, dans le cas où JL Mélenchon se trouverait face à Marine Le Pen.
    Il est d’ailleurs intéressant d’évoquer cette possible situation, lui, qui avait pronostiqué dans les années 80 la disparition de l’URSS.
    Dommage qu’il n’ait repris ce qu’il avait énoncé dans son entretien à Marianne (  » E. Todd commente les résultats des régionales pour Marianne »),
    où il précisait avoir voté LO lors des dernières régionales (minute 7:52). Par ailleurs : à 18’50 :  » Dans l’euro, il n’y a plus de gauche, il n’y a plus de droite, on pourrait dire, il n’y a que des gens de droite ; une gauche qui ne veut pas sortir de l’euro est de droite… »
    Etonnement pour son penchant vers Montebourg mais sans doute en rapport aux orientations économiques de ce dernier. Méfiant pour toute figure leader, je le suis aussi depuis Hollande en particulier, à l’égard de telle ou telle figure et de reste vigilant par rapport à toute organisation, tout parti, tout mouvement, tout leader. En tout cas, je souhaiterais le retrouver avec plaisir sur QG.

  7. Merci E. TODD vraiment excellent. Analyse, justesse du propos, humour et bon esprit. Je suis bien d’accord avec vous et j’ai également jubilé à la vision de cette baffe vengeresse et me suis roulée de rire à l’écoute des propos ridicules des pseudo-analystes politico-médiatique suite aux dernières élections ; je me sens moins seule de ce côté ci.
    J’attends avec impatience votre prochain ouvrage.

  8. Franchement décevant. Je suis en colère et je ne supporte plus ses vannes à 2 balles de prétentieux cynique! Tood est devenu quasiment réac en déclarant, comme le bloc bourgeois de gauche, qu’il s’abstiendrait dans un second tour opposant Macron à Mélenchon. Je n’ai plus du tout envie de l’écouter, peut-être devient-il égotique ou sénile, en tout cas il perd à mes yeux toute crédibilité. Exit ! Pas de temps à perdre à l’écouter ratiociner.

  9. Qu’est ce qu’il a contre JLM ??? Je ne comprends pas bien… Je ne pense pas qu’il ne ferait rien comme il dit… Très déçue Et en plus pour Montebourg… Todd fait partie de la petite bourgeoisie qui a élu Macron…

    1. Oui, son positionnement (de Tood) est très trouble, au fond.
      Il se donne un crédit de scientifique objectif, mais aussi crédit de gauchiste absolu (la baffe à Macron c’est super; le premier parti de France c’est la police etc tout ce blabla idéologiquement spectaculaire etc …); et, ainsi paré des habits de la vertu, il dégueule sur le seul parti de gauche à peu près potable en matière économique et social (et électoralement crédible) ! C’est décevant.
      Beaucoup de surprises et de déceptions en ce moment !

  10. Analyse hélas tellement juste de la situation du pays. Mais nous croyons avoir encore tellement à perdre que nous préférons l’inaction. Nous ne pourrons pas dire que nous n’aurons pas été alertés. Saurons nous un jour nous retrouver sur l’urgent et l’important avant de recommencer à nous chamailler sur l’accessoire ?

    Je soutiens QG et d’autres médias indépendants pour que cette parole porte.

  11. Interview agréable, mais elle confirme ce qu’avait montré le débat à Strasbourg avec Barbara Stigler auquel l’émission fait référence vers40’: E. Todd est tellement pris dans son schéma anthropologique qu’il n’arrive pas à concevoir la notion d’ordolibéralisme.

  12. Je partage la perplexité de mme Micouleau Leone.
    Mon sentiment c’est qu’Emmanuel Tood semble passer du gauchisme au gaucho-droitisme essentiellement à cause de la question du souverainisme. C’est regrettable. Mais sa liberté de parole est intacte; il reste sympathique.
    Sur l’anecdote de la gifle, je partage secrètement son plaisir, bien que je trouve peu honorable de gifler quelqu’un qui s’avance sans possibilité d’anticiper le coup (la question de l’honneur semble pourtant, et à juste titre, importante pour Emmanuel Tood ! ).
    Quant à préférer voter Macron que Mélenchon, là je préfère penser qu’il a eu un court moment de confusion extrême-droitiste. En espérant que ce soit sans lendemain.

    1. Il semble qu’une certaine intelligentia de plateaux se soit liguée (pas forcément de façon concertée, mais en tout cas de façon déconcertante) contre Mélenchon :
      – Raphaël Einthoven affirme qu’il préfèrerait voter Le Pen que Mélenchon,
      – et son alter ego de gauche (?) Emmanuel Tood affirme qu’il préfèrerait voter Macron que Mélenchon.
      En gros, l’extrême droite économique (Macron) et l’extrême droite sociétale (Le Pen) valent mieux que la gauche Mélenchonienne !).
      Y’a de quoi s’interroger, non ?

          1. J’ai réécouté … et à 41 mn :
            « s’il y a un deuxième tour Macron-Mélenchon, je m’abstiens »
            c’est prendre volontiers le risque « Macron ». Ca me parait fou. On ne peut pas dire cela, et dire en même temps, « ni Macron, ni Lepen » cad non aux deux extrêmes-droites.
            Qu’on s’abstienne sur un duel des deux extrêmes-droites Macron-Lepen, ça je le conçois (et ce sera mon choix; et je crois savoir que je ne suis pas le seul dans ce cas), mais s’abstenir pour un duel Mélenchon-Macron n’a pas du tout le même sens. Vraiment pas du tout.
            Je confirme donc mon propos initial.

      1. Oui Aude Lancelin m’a déjà fait la remarque et je lui ai répondu ! Lisez tout l’échange : il est court !

        Quand Tood dit qu’en cas de duel Mélenchon-Macron, il s’abstiendrait, c’est qu’il est tout à fait prêt à accepter Macron !

        La mauvaise foi, à travers des contradictions, se révèle parfois dans le discours.

        1. Accepter .. vous y aller fort ! on a le droit constitutionnel (si je ne m’abuse) de ne voter pour personne ! C’est le vote qui rend responsable pas le non-vote. Faut pas faire culpabiliser les gens par ce qu’ils ne choisissent votre « champion » (au sens animal politique – l’arène politisé on se comprend) !

          1. Oui, oui, on est libre de ne pas voter, mais ça a un sens !
            Ne pas choisir entre Mélenchon et Macron c’est déjà clairement un acte de préférence pour la droite.
            De plus, le programme LFI contient bien d’autres éléments que la question de l’Europe. Cet argument de l’Europe pour exclure Mélenchon, n’est qu’un prétexte. En fait, c’est un acte de préférence pour l’extrême droite.
            Todd, lui, n’a pas dit que son choix était motivé par l’Europe.

        2. ‘Cet argument de l’Europe pour exclure Mélenchon, n’est qu’un prétexte. En fait, c’est un acte de préférence pour l’extrême droite.’
          Vous classez les gens comme vous voulez, mais comme vous êtes très sûr de vos leçons de morale je ne peux qu’accepter votre classement.
          Êtes -vous bien sûr qu’un Mélanchon va réussir ? Moi absolument pas si j’ai raison c’est vous qui aurait favorisé l’arrivée d’une Le Pen , la nièce sans doute.
          Depuis le temps que la gauche fait une politique de droite ce sont des gens comme vous qui ont amené l’extrême droite à un niveau aussi élevé!

          1. Avoir abandonné les questions éco souveraine « fer de lance de la G » pour des question de moeurs … Par ce que soyons honnête ! l’Europe est chantée sur tout les toit car on peut y circuler (plus de frontière car frontière égale répression) à occulter tout l’aspect éco de l’Europe. Et pire ! le fait de parler éco a été il y a pas si longtemps considérer comme quelque chose de droite, a nom de la libre circulation de personne et de cette utopie de monde heureux que promettait l’Europe on ne remet pas en question les traité éco (un mal pour un bien) et si on remettait en question l’Europe « Capitaliste » (comme si elle pouvait être autre chose ;p ) il était hors de question de remettre en cause la montais Euro qui reproche tant les peuples ^^ (qui permet surtout d’aller te roter le popotin en ESP sans frais de change !) ! Donc toute cette politique de l’autruche à servi de marche pied à la droite !

          2. Je constate que vous classez les gens comme vous voulez, mais comme vous êtes très sûr de vos leçons de morale je ne peux qu’accepter votre classement.

        3. Réponse de votre réponse à ma réponse :p (on fait comme on peut).

          Ne pas choisir entre M et M est une préférence pour la droit ?????? Et pas pour la gauche ? Honnêtement vous trouvez que Mélenchon fait du bien à la Gauche ? Ou était il pendant les confinements ? On l’a pas beaucoup vu dans l’hémicycle ni faire (comme il sait si bien faire) des déclarations tonitruantes sur ce qui ce passe .. Si Mélanchon veut le bien, qu’il parte et qu’il laisse la place à un n’autre. Ruffin ?
          Acte de préférence pour l’extrême droite de la part de Todd … Todd a raison tout programme politique qui ne met pas la souveraineté économique de la France (frexit), et de la ré-industrialisation de la Fr comme point d’orgue du programme est une tartufferie !!! ET CE N’EST PAS UN PRÉTEXTE !! c’est un fait !!! Si Todd n’a pas dit que son choix était motivé par l’Europe c’est qu’il n’est pas un perroquet, il passe son temps à le dire.
          PS: dire que ne pas vouloir voter Mélenchon pour XY raison est Droite ou extrême D …. est faux fuir et/ou un argument fallacieux.

          1. Parfois il vaut mieux être perroquet qu’ambigüe cad faux-jeton !
            Vous concernant j’avais bien noté votre orientation « Asselineau » et même « Patriotes » ! Nous n’avons donc pas grand chose à échanger.

  13. Jubilatoire et désespérant. Son analyse sur la France Insoumise est pour moi difficile à accepter, a t’il vraiment suivi leur travail et lu leur programme !!!! Perturbant !Je ressors de cet entretien un peu perturbée et triste, mais je ne regrette pas de l’avoir suivi, le personnage est attachant, et toujours intéressant. Merci Aude.

Laisser un commentaire