Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

Macron a-t-il vraiment chuté de son trône ? – Pas de QuartierAvec Didier Maïsto et Alphée Roche-Noël

Émission du 22/06/2022

Aude Lancelin a reçu Didier Maïsto, ex-patron de Sud Radio, et Alphée Roche-Noël, essayiste, auteur de « La France contre le monarque », pour un grand bilan cash des législatives 2022. Abstention record, arrivée fracassante du RN à l’Assemblée nationale, que peut la Nupes et de quoi est-elle le nom ?

À voir aussi
À voir aussi

8 Commentaire(s)

  1. Bonjour à toutes et à tous,
    Très surpris de ne voir aucune réflexion sur le vote des 5 millions de personnes non vaccinées. N’en déplaise à toute la gauche et tout plus particulièrement la plus « radicale », non les non vaccinés ne sont pas tous fachos. J’ai entendu exactement le même discours au tout début des gilets jaunes: ouai, regarde c’est tous des fachos d’ailleurs ils ont le drapeau français et ils chantent la marseillaise……. et j’en passe. Et bien non, aux premières manifs anti pass j’ai vu à nouveau (comme pour les gilets jaunes) une multitude de gens dans la très grande majorité très dépolitisés et avec la même naïveté en scandant: la police avec nous. Et comme avec les gilets jaunes beaucoup de défiance vis à vis des socialistes et pour beaucoup Mélenchon en fait parti. Personne, absolument personne à gauche n’a imaginé ce que pouvait être le calvaire des non vaccinés, bien au contraire, toutes ces personnes se sont vues affublées de l’étiquette de conspirationniste puis rapidement de facho puisque hélas seul la droite catho et facho prenait la place. Et nous (vieux militants de terrain et pas de salon) si nous avions le malheur de poser la moindre question, de douter un temps soit peu, hop: facho. Alors pour toutes les personnes déçues de la gauche depuis des lustres se faire traiter de facho à tout bout de champ voter Le Pen fera chier tout le monde. De plus certaines et certains (dont je fais partie) qui ont voté avec beaucoup de difficultés pour Mélenchon au premier tour pour éviter qu’au moins ce soit un peu moins dur pour les très pauvres mais sans se faire trop d’illusion sur le personnage, se sont senties trahies par cette alliance contre nature qui s’est faite cette fois très verticalement, au chiottes le parlement populaire. La crise covid a créée de grandes cassures et souffrances que la gauche n’a pas sut entendre ou alors avec beaucoup d’hypocrisie du genre on est contre le pass mais on a nos trois doses, mieux Besancenot à une émission qui s’appelle à l’air libre est le seul avec un masque alors que le présentateur lui dit que les studios sont bien ventilés et que de dire de la petite dose anticapitaliste: levée des brevets et vaccination obligatoire pour tous. Et vous vous étonnez de la perte de crédibilité de la gauche qui via les syndicats demandait encore plus de restrictions. Maintenant beaucoup savent que le « vaccin » est une vaste fumisterie et rien dans les prétendus débats pourtant ce qui vient de se passer pendant deux ans a impacté le vie de millions de gens et ce pour longtemps. La fracture est profonde et sera durable car tous nos chers intellectuels de gauche ont tellement accepté l’inacceptable, ont tellement été dociles, soumis qu’il va leur être impossible de faire une toute petite autocritique. Je suis persuadé que tant que la gauche traitera tous les électeurs du RN pour des fachos en puissance en leur crachant à la gueule avec haine et mépris elle n’est pas prête de se relever. Peut être que c’est un bien finalement car nous allons peut être enfin réfléchir plus librement sans Caudillo comme dit Aude. Merci à QG qui est le seul média de gauche à donner la parole à des voix dissonantes et multiples , continuez à faire entendre les quartiers et faites un efforts, dans les campagnes profondes il y a des personnes qui se battent au quotidien dans un environnement très compliqué puisque tout le monde connait tout le monde et là il y a intérêt à être plus que sincère.

  2. oui,, je le vois aussi ;;;
    La société vit actuellement un basculement sur fond de prise de conscience qui pourrait engendrer un véritable changement.
    merci éric d’insister içi sur ce débat là ,, qui finalement se fait un peu’soft !!’
    trop peut etre,,,
    ,,
    ..bravo à chacun,, par QG de venir ici débattre ,,
    pour ma part ,j’essaie de ne pas louper vos rencontres dont j’apprécie et la teneur ,,et la capacité d’etre entourée et avec vous ,, ensemble à se questionner , se parler, s’interroger et ..avancer dans un… à venir que l’on aimerait apparemment oui différent,,et ceci dans mon univers ,, tel que je je le choisis ,l’entends ,,le lis (et je ne suis pas seule là ,,je le sens)

    néanmoins ,,vivement un rencontre ,, avec certains (e) plus réellement active sur le terrain d’un véritablement autre changement ,, libéré des politiciens et des lourdes conséquences dans lesquelles nous sommes entrainés comme dans un RAZ de marée,,,
    mais peut etre est ce trop tot .?
    ou trop demandé? ,,
    sommes nous donc devenus de vrais moutons ,,,,?
    de ceS moutons là qui rentrent le soir à la bergerie parcceque le LOUP lui fait si peur qu’il se regroupe entre les barriéres (il n’a meme plus confiance en son ami le chien ,PATOU ,,,) , sans profiter du Haut Plateau,, de sa lumiére et de sa PAIX du soir ,, ,
    ,ni méme de la LUmiére qui à chaque lever du jour APPELLE …………;

    à tous,, belles rencontres suivantes;,, de celles que chaque partage enrichit ,,dame B

  3. Je n’ai encore vu que 13’14 mn de débat… c’est peu pour débattre 😉 mais …

    Le point de vue de D. Maïsto n’est, à cet instant T, pas le mien, car il axe son propos sur les divisions, l’instabilité, les manquements des protagonistes qui, sans aucun doute, existent ( sans compter les egos ) mais avec lesquels on doit faire s’il y a le minimum requis d’éthique dans les positions et les actes ; celui de Alphée Roche-Noël se rapproche du mien parce qu’il salue le mouvement d’union des gauches, le coup de com réussi de Mélenchon : « Elisez- moi PM ! » slogan qui a permis que tous les votants, chacun dans son camp ( de gauche à droite d’ailleurs 😉 ), se re-mobilisent et que les cartes soient rebattues pour ressusciter le PARLEMENT ( là où l’on parle et que l’on a envie d’écouter pour y participer, même à distance 🙂 ) enfin !, après 5 ans de chambre d’enregistrement macronique, exténuants d’impuissance et pour tout dire, inaudibles ( sauf lorsque des Fi prenaient la parole ).

    Pour ma part j’ajouterais que l’idée de JLM de continuer à faire tenir la NUPES ensemble ( au moins un certain temps ) est encore une bonne idée qui va peut-être faire son chemin, vu l’offensive de macron dans son alloc, avant-hier soir.

    Autre chose et qui me réjouit, je découvre que Lfi a 84 élus !, je n’en comptais que 76 … heureuse surprise !
    ( Dans cette optique symbolique,J’ai bien aimé aussi les retours de Alphée R-N sur les chiffres de « ses » années : 89 le bicentenaire, 84 son année de naissance …)

    Pour la suite,
    à suivre …

  4. Emission intéressante. J’ai particulièrement apprécié les interventions d’Alphée, dans la droite ligne de ce qu’il a écrit et développé toute cette année sur QG dans sa rubrique « Contre-pouvoir ».

    « Le Pouvoir rend malade » ai-je entendu. Je dirai même plus, le pouvoir est la maladie de l’homme. Il est pour ainsi contre-nature puisqu’il contrevient à la liberté fondamentale inscrite en toute homme, liberté sur laquelle se fonde notre humanité.

    Macron, dont il a été souligné qu’il était à juste titre travaillé par l’hubris, promettait « un changement de mode de gouvernance ». J’ai regretté que ne soit pas abordé la question d’un possible risque de changement de régime initié par le pouvoir en place, en profitant des crises à venir. La société vit actuellement un basculement sur fond de prise de conscience qui pourrait engendrer un véritable changement. Mais comme le souligne Alphée, l’Histoire nous enseigne, qu’avant que le bien ne survienne, l’humanité a toujours pris le chemin du « pire ». Son dernier ouvrage « La France contre le monarque » que l’émission m’a donné envie de lire, va me donner l’occasion de faire un détour par le passé pour creuser la question. Merci Alphée, merci QG !

  5. Salut tout le monde,

    Ce que je vois, c’est que NUPES + RN ça fait beaucoup de députés..

    Qu’ont-il en commun?

    La NUPES comme le RN veulent la retraite à 60 ans.

    La NUPES comme le RN veulent une augmentation du SMIC. et des retraites.

    Peuvent-ils par des « alliances » de circonstance, objectives et pas subjectives, non négociées, même pas en secret;, faire passer en réunissant tout de même leurs votes, la retraite à 60 ans et augmenter considérablement le smic et les retraites?

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org/spip2

    1. Salut Do.
      Je pense que « oui ». Mais le RN qui n’est absolument pas un parti ouvrier (son ouvriérisme de façade est une concession à son électorat de fait) mettra des conditions d’échanges, dont des concessions sur les moeurs (immigration) de la part de LFI.
      D’autres parts, PS et EELV, eux , en profiteront pour refuser cette alliance de circonstance au nom de l’impossibilité « morale » de s’allier avec le diable. N’oublions pas que PS et EELV ne sont absolument pas des partis ouvriers (électorat bobo). L’alliance avec LFI était électoralement nécessaire (je l’approuve) mais voilà, cette étape franchie, les problèmes « d’essence » politique vont resurgir.
      (note : je n’ai pas visionné l’émission).

      1. Salut ainuage,

        Je ne parlais pas d’alliance négociée, mais d’«alliance» non négociée. Donc, pas de quoi heurter qui que ce soit, Par exemple, l’un des deux LFI ou RN propose un projet de loi pour l’augmentation générale des salaires, et la NUPES comme le RN et peut-être encore d’autres députés voteraient pour.

        Bien à toi,
        do
        http://mai68.org/spip2

Laisser un commentaire