Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

«Macron et les autres ne sont rien, et ils le savent» – Quartier Libre avec Jean Lassalle

Émission du 21/04/2021

Il a porté le Gilet jaune dans l’hémicycle. Il détonne au sein d’une classe politique mal-aimée des Français et Il est à nouveau candidat en 2022 : Aude Lancelin reçoit Jean Lassalle, ex candidat à la présidentielle de 2017 pour un entretien exceptionnel !

De la même émission
À voir aussi

13 Commentaire(s)

  1. Bravo et merci pour cet entretien avec Jean Lassalle. Je m’intéresse d’assez près depuis 2017 à cette personnalité politique. Atypique mais courageux et même plutôt inspirant. Bien plus riche et profond – comme le montre cet entretien fort bien mené par Aude Lancellin – que ce que présentent occasionnellement de lui les « grands » médias. En vérité, c’est même parce que vous l’avez interviewé que m’est venue l’idée de m’abonner à QG média !

  2. Jean Lasalle est un « Insoumis ». Sa véritable place à l’Assemblée devrait être à côté des députés communistes et FI.Cet homme mérite bien plus que les sarcasmes que lui prodiguent des hommes et des femmes qui ne lui arrivent même pas à la cheville tant leur servilité devant l’oligarchie financière les condamnent à de l’insignifiance.

  3. Une très grande émotion m’a saisi à la découverte de cet homme ! Ah, comme tous ces beaux parleurs des « grands » médias me semblent des nains à côté de lui ! Je retiens particulièrement cette citation : « nous avons laissé s’insinuer jusque dans nos coeurs une finance spéculative qui détruit tout sur son passage, l’amitié, la fidélité, les sentiments les plus nobles… » Cela résume clairement la servitude et la déshumanisation qui détruit notre société. Un sentiment de profonde révolte sourd dans le peuple. Les « élites » et leurs affidés ne veulent pas le voir. Un séisme s’annonce.
    Oui, je crois que la parole de Jean Lassalle fécondera nos rêves d’avenir.

  4. Un entretien très important, que la France entière devrait voir. Car, comme il le dit, il représente un bout de la société, un sous-ensemble des citoyens, voire même, un peu de chacune et chacun d’entre-nous.

    Idées en vrac, faut que ça sorte 🙂

    Je comprends vers la fin quand il dit qu’il s’est radicalisé, eh bien c’est pareil pour moi, qui suis chercheur, payé par un bout de tous les impôts, de celui payé par l’ouvrier à celui relativement trop faible payé par les thuriféraires de Macron. On en parle pas assez, mais nous sommes une profession, pour celles et ceux qui, bien que militant sur le tard comme moi, croit encore à l’héritage du CNR, c’est-à-dire un service public de la recherche, souffre de ne pas être écouté/e/s. Prenez l’exemple de Thomas Porcher, Emmanuel Todd, Henri Sterdyniak ou Piketty, croyez-vous les encravatés la-haut les écoutent ? Que ni ni. Et savez-vous ce que ça fait de ne pas être écouté/e ? On a envie de disparaître puisqu’on ne sert à rien là où on est censé oeuvrer pour le bien de tous. Un peu comme un lanceur d’alerte qui ne pourrait même pas s’exprimer. Politiques et économistes devraient être pris au sérieux comme des lanceurs d’alerte dès lors qu’ils s’opposent au consensus. QG offre une tribune à ceux qui sont en minorité, et dont les livres sont brûlés par le feu médiatique des chiens de garde du néolibéralisme.

  5. J’avoue ne pas, au premier abord, eu envie de regarder cette émission;Jean Lassalle, celui dont tout le monde rit et se moque : ! et puis quand même Aude vous l’invitez,…. Alors je regarde et surtout j’écoute.
    Je dois vous dire que l’émotion est grande, je viens à l’instant de terminer cet entretien, et ‘j’ai découvert un Homme, honnête, intelligent et profond, sincère, généreux, un être Humain tout simplement, et de nos jours ils se font rares.
    Je vous remercie de tout mon coeur, car j’ai passé un moment formidable et le coeur gros, les yeux pleins de larmes, pas de tristesse mais d’espoir, je vais continuer ma journée accompagnée par les paroles de cet homme si fortes et prometteuses.
    Merci pour votre travail si particulier, et cette façon que vous avez de recevoir les gens avec respect et attention..

  6. Un énorme merci à Aude et Jean pour ce formidable entretien !
    Nous avons un besoin vital d’hommes et de femmes comme Jean Lassalle, entiers, sans concession, courageux et déterminés.
    Qu’importe les étiquettes, qu’importe les ralliements.
    Seuls des individus de cette qualité peuvent encore envisager de vraiment changer ce monde…

    1. Je suis d’accord avec vous sur l’homme. N’empêche qu’au moment de l’élection présidentielle (la seule qui nous permette de changer nos règles de vie, par la constituante) il ne faut pas faire n’importe quoi !

      1. Entièrement d’accord avec vous, et vous avez raison, comme j’essaie de le faire dès que je peux, de rappeler que dans la situation actuelle, déplorable, la, FI, soutenue par un grand nombre de gens pourrait être une porte de sortie de ce bourbier…… Le choix est limité mais, la révolution prolétarienne proposée et sûrement, nécessaire, n’est pas pour aujourd’hui ni pour demain, les gens dans leur ensemble ne sont pas prêts…….Le « communisme dont parle si bien Frédéric Lordon fait toujours très peur, par manque de connaissance…..A écouter……

  7. Aude merci d’inviter cet homme si touchant et que l’on sent sincère et habité. Vous et votre équipe faites un travail remarquable d’utilité publique.
    Gardez cette belle détermination, cette « force tranquille » qui personnellement me fait beaucoup de bien dans ce paysage mé®diatique si servile, condescendant et flagorneur.
    Merci, merci , merci !

    1. Je suis d’accord avec vous sur l’homme. N’empêche qu’au moment de l’élection présidentielle (la seule qui nous permette de changer nos règles de vie, par la constituante) il ne faut pas faire n’importe quoi !

Laisser un commentaire