« Macron, le peuple aussi t’emmerde ! »

Émission du 09/01/2022

En ce samedi 8 janvier de manifs, plus de 150.000 manifestants se sont mobilisés en France contre le Pass Vaccinal. Retrouvez le reportage d’Adrien AdcaZz, présent sur le terrain à Paris

De la même émission
À voir aussi

2 Commentaire(s)

  1. Une vidéo qui va faire plaisir aux antipass j’imagine. Cette vidéo a été censurée sur Youtube. Je l’ai chopée sur Sputnik. Jusqu’à aujourd’hui, je ne connaissais pas cet Idriss Aberkane.

    https://odysee.com/@Roms17:d/18-mensonges-contre-Didier-Raoult—Idriss-Aberkane:9

    Dans les flux d’informations et de contre informations qui circulent et s’entrecroisent, il est très difficile de trier le bon grain de l’ivraie. A chacun de se faire une opinion. Mais le dégueulage sur Raoult m’énerve au plus haut point ; Médiapart, qui y participe, confirme son positionnement extrêmement ambigu. Raoult n’est pas aux ordres et on le lui fait payer.

    Je reste très favorable à la vaccination. La question n’est pas de savoir si les vaccinés transmettent ou pas le virus, car si ils le transmettent à des gens vaccinés ceux-ci ne seront pas malades et n’encombreront pas les hôpitaux.

    La question des hôpitaux est première : Macron, tranquillement, casse l’hôpital public

    La question de la formation universitaire publique et gratuite est première : Macron, tranquillement, en passant, l’air de rien, annonce la fin de la gratuité de la formation universitaire.

    J’invite les antipass à se mobiliser avant tout contre la casse de l’hôpital public et contre la casse de la gratuité universitaire. Cad à se mobiliser pour l’égalité des chances en matière de santé et d’instruction. Dans la vie, ces deux éléments sont fondamentaux. Pour le néo-libéralisme ces 2 chances-là doivent s’acquérir financièrement, donc, en vrai, par héritage familial : c’est inacceptable !

    Antipass de tous les pays, vous unirez-vous pour défendre ces 2 chance-là ?

    L’égalité ne vaut-elle pas autant que la liberté ?

  2. La photo d’invite est excellente ! Rapprochés de l’intitulé qui parle de « merde », ces « doigts dans le cul » (disons les choses comme elles sont) sont touchants ; oui, touchants !
    D’autant que le message d’émancipation se poursuit par la cohabitation chez un même manifestant d’un doigt d’homme et d’un doigt de femme : là, c’est l’apothéose, la bi-genrité est promue subliminalement.
    Qui faut-il féliciter chez QG ?

Laisser un commentaire