«Nos libertés trépassent, le peuple ne veut pas du pass !», reportage d’Adrien AdcaZz

Émission du 08/08/2021

Ce samedi 7 août, suite à la validation du pass sanitaire par le Conseil constitutionnel, les manifestants se sont à nouveau mobilisés à Paris. Notre reporter Adrien AdcaZz était sur place

De la même émission
À voir aussi

3 Commentaire(s)

  1. Quelques remarques en passant :

    1- La liberté « individuelle » ne consiste pas en le droit de mettre en danger la vie d’autrui. C’est même un délit. Quand les hôpitaux sont pleins ou vont l’être il faut prendre des mesures car ce sont les plus fragiles qui meurent. La liberté individuelle ainsi conçue c’est celle du capitalisme.

    2- D’un autre côté, c’est vrai, le vaccin est nouveau et les conséquences à long terme non connues. Donc risques et inquiétudes légitimes, mais ces inquiétudes ne peuvent pas simplement écraser le premier argument.

    3- la proximité toujours croissante entre extrême-droite (Les Patriotes,UPR, ,…cad l’idéologie de la survivance du plus fort) et antivax (et même anti-pass) m’inquiète de plus en plus ! On arrive à un point où il me semblerait nécessaire que QG précise sa position entre « information » et « soutien ». La qualité du travail d’Adrien n’est absolument pas en cause : il bosse bien.

    Bien sûr, les mesures Covid de Macron sont dures et soudaines, mais d’évidence c’est une sorte de chiffon rouge dont le but est de faire oublier les conséquences beaucoup plus graves socialement des mesures concernant les « retraites » et le « chômage ». Là, du côté de l’extrême droite c’est silence radio et même silence télé ! La liberté « sociale » cad « économique » des chômeurs et des futurs retraités, ils s’en foutent !

  2. Mais personne n est CONTRE la vaccination, tant qu elle reste un choix personnel librement consenti et eclaire (c est d ailleurs ma loi constitutionnelle ). Là où il y aurait problème, c est si on dissociait pass sanitaire et vaccination OBLIGATOIRE. Le pass n a pour seule justication que la vaccination obligatoire. Ainsi oblige t il les salariés a jouer le role de flic, le sim

  3. Dommage de ne montrer que les affrontements qui vont faire peur aux gens. A Toulouse, ds la manif sur plusieurs km on chantait la liberté et le refus, non de la vaccination mais du pass sanitaire. De belles discussions aussi. Les affrontements ont été, comme toujours, plus tardifs.

Laisser un commentaire