Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

« La trahison des élites françaises » – Quartier Libre avec Arnaud Montebourg

Émission du 06/01/2021

Arnaud Montebourg a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle de 2022. L’ancien ministre de l’économie, champion du « made in France » était l’invité d’Aude Lancelin sur QG pour évoquer tous les sujets de fond: bilan Hollande-Macron, Frexit, dette Covid, lien au PS, parti qu’il a quitté.

De la même émission
À voir aussi

11 Commentaire(s)

  1. Puisque j’apprends qu’Arnaud Montebourg se présente à la présidentielle ( rare heureuse nouvelle récente ! ), que le pense possiblement consensuel ( dans mon entourage que j’ai « sondé » déjà, il l’es,t et ça n’était pas gagné vu l’éventail des tendances ), qu’il a donc des chances de nous débarrasser de la macronie et de faire gagner la gauche, si longtemps absente, je vote pour lui.

  2. Ce commentaire tardif me paraît néanmoins nécessaire, six mois après cet entretien. Merci et souhaitons qu’ AM arrive à unir la gauche sur des bases autrement plus saines et solides qu’à l’époque de FM ou LJ, énarque, et surtout FH, énarque, tous ont été entourés de qqs énarques politisés par le logiciel néolibéral, et également pantouflards, aboutissant à EM, énarque.
    La droite a subit cette même perversité, VGE, énarque, JC, énarque, Balladur, énarque, Juppé, énarque, ….
    Est ce un hasard que ces élites ont contribué à détruire les communs,la République, la citoyenneté,…. Pour enrichir énormément qqs milliardaires, et ne pas prioriser les institutions démocratiques pour traiter les urgences climatiques et AUTRES.

  3. Du nouveau du côté de Montebourg. Accusé par le journal Challenges (ultra libéral) d’avoir rendu la France responsable du terrorisme sur son territoire (entretien ci-dessus avec Aude Lancelin) par son engagement contre la Syrie , voici sa réponse qui consiste … à se rétracter :

    « La Syrie est un État totalitaire dont les dirigeants ont gazé leur population, ce qui a provoqué une profonde émotion que j’ai partagée. Il est néanmoins légitime de douter de l’efficacité de nos interventions militaires ».
    Puis :
    « je voudrais surtout réaffirmer, pour ceux qui curieusement en douteraient, mon engagement républicain sans aucune faille contre l’islamisme politique sous toutes ses formes. Je crois que le terrorisme islamiste n’a nul besoin d’excuse pour fomenter ses crimes. Partout il mène la même guerre à la démocratie et à la liberté, particulièrement celle des femmes. Notre République est une cible. C’est son identité laïque séculaire qui est visée, car c’est elle qui nous rassemble et nous protège. Elle est notre rempart commun que nous défendons ardemment ».

    Bon, il semble qu’il va être candidat !

  4. S’il n’y a pas d’autres choix, je préfère, au premier tour, bien sûr, Jean-Luc Mélenchon…
    Au second, mon devoir de citoyenne, engagée,, me conduira, soit à l’abstention soit, au vote blanc. Geste devenu; un geste citoyen et au refus de continuer la mascarade que l’on nous impose depuis quelques années. Cela suffit !!!!
    S’il y a un autre moyen d’arrêter cette situation, désespérante et insupportable, je suis prenante.
    Merci pour vos émissions, mais là j’ai eu un peu de mal d’ écouter Montebourg, je n’ai pas confiance, malgré son beau discours…….

  5. Bon, voilà que Montebourg va probablement se présenter à la présidentielle. On aurait du s’en douter : il fait tous les plateaux de télévision. Quel emmerdeur ! Une épine de plus dans la chaussure de Mélenchon.

  6. Pour la 1ère fois j’ai tiqué quant au choix de son invité par Aude Lancelin: Un ex socialiste, ministre de Hollande et ministre de l’économie qui plus est, bref un social démocrate pur jus.
    Que vient faire Montebourg sur QG? Cherche t-il une caution gauchiste auprès des auditeurs de QG? Comme il cherche une caution droitière lors d’un récent entretien sur le Point? (voir article sur l’Huma du 11 janvier). Gauche et droite en même temps? Cela ne vous rappelle rien?
    Montebourg est en campagne, c’est parti.

  7. Discussion très intéressante avec un homme certainement honnête mais qui « traîne » derrière lui, à son corps défendant, l’image de l’homme de gauche corrompu par le socialisme de salon, tel que nous le connaissons aujourd’hui. Son discours est instructif, même s’il traite le sujet de l’écologie, non comme une catastrophe imminente, mais comme un problème urgent, à mettre sur le même pied que d’autres problèmes. Je crains qu’il ne prenne pas conscience suffisamment de la catastrophe à venir. Il n’a pas dans sa prosodie un synonyme d’écologie. Il emploi toujours ce terme. Or il s’agit du monde vivant, de notre nature, de notre existence même. Peut-être n’a-t-il pas eu l’occasion de développer ce point crucial ?
    Nous verrons ce qu’il en dira à une autre occasion.
    Sur le reste, un homme attachant dont il faudra suivre le parcours. Merci à Aude Lancelin pour ses questions pertinentes.

    Raymond Perez

  8. Excellente et très intéressante interview qui a pour base essentielle le bouquin de l’invité.
    Montebourg apparait sympathique et, d’ailleurs, certaines de ses analyses ne sont pas si éloignées que ça de ce que propose LFI.
    L’éternel problème, c’est toujours « l’écart » entre ce qu’on dit (cadre de la confrontation d’idées) et ce que l’on fait (cadre de la confrontation au réel).
    Et l’éternel problème de « l’écart », c’est est-il volontaire cad mensonger ou démagogique avant élection ? ou involontaire cad irréductible car imputable aux natures essentiellement différentes entre intentions et réalisations (Idéel versus Réel) ? (je laisse de côté l’hypothèse de l’idiotie du politicien, puisqu’ils sortent tous de l’ENA. Warfff !!!!!!!).
    La conclusion c’est tout de même qu’Hollande et toute sa clique sont génétiquement des pourris de chez pourris, faux-jetons de chez faux-jetons.
    Pour Montebourg , il a le bénéfice du doute.

Laisser un commentaire