Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

« Palestine : cynisme des Etats, solidarité des peuples » – Quartier Libre avec Alain Gresh 06/02/2020

Émission du 06/02/2020

Adlene Mohammedi a reçu Alain Gresh, fondateur d’Orient XXI, et auteur de « De quoi la Palestine est-elle le nom », au sujet de la question palestinienne.

De la même émission
À voir aussi

2 Commentaire(s)

  1. Bonjour à toutes et à tous,

    Pour fabriquer Israël, « on » a volé la Palestine aux Palestiniens. Si après le génocide des juifs « on » voulait donner aux juifs un territoire pour qu’il y fabriquent un État, il n’y avait qu’à leur donner la Bavière, comme disait Yasser Arafat.

    Contrairement à ce que dit Alain Gresh dans l’entrevue, il n’y a pas que l’Autorité Palestinienne et le Hamas comme forces palestiniennes. Il y a au moins aussi le Djihad Islamique qui compte énormément, puisqu’il est très proche du Hezbollah libanais qui est la seule armée à avoir pu vaincre franchement l’armée israélienne, et par deux fois : En 2000 où le Hezbollah a repris les fleuve Litani aux Israéliens, et en 2006 où Israël avait tenté d’envahir le Liban peu après que la Syrie avait accepté de s’en retirer.

    Il y a aussi le FPLP, qui fut fondé par Georges Habache. Ce mouvement compte lui aussi énormément puisqu’il fut à l’origine des détournements d’avions du début des années 1970, et de l’attaque contre les Israéliens lors des jeux Olympiques de Münich en 1972. Cette attaque fut approuvé par la Ligue Communiste du juif Alain Krivine.

    Pour savoir l’essentiel sur la guerre d’Israël contre le Liban en 2006 :

    http://mai68.org/journal/N111/20juillet2006.htm

    De la part du peuple libanais à la prétendue « civilisation » occidentale : MERCI ! :

    http://mai68.org/ag/1020/1020.htm

    La seule vraie solution au conflit israélo-palestinien est exposé ici :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article7715

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org/spip2

  2. Excellent entretien sur la forme.
    Ce journaliste de QG émerge par son professionnalisme (pertinence, décontraction, écoute, rebond, maitrise du sujet). L’interlocuteur aussi maitrisait bien son sujet et était très clair. Certes, ce journaliste avait un point de vue très latéralisé en faveur de la Palestine, mais QG est latéralisé, alors …. Il faudrait voir comment pourrait se conduire un entretien « pluraliste » cad entre 2 opinions contrastées, mais pas forcément opposées frontalement.
    Sur le fond, excellent aussi, j’en retiens que la distinction anti-sionisme et anti-sémitisme est essentielle, mais que chacun instrumentalise cette distinction à sa façon. Suivant l’avis de Jean de la Fontaine, je conclus que c’est l’instrumentalisation favorable au plus fort (les forces du capitalisme Américain) qui domine. Son Histoire (de l’Amérique) ancrée dans le colonialisme favorise l’approche décomplexée et compréhensive des autres colonialismes. Le colonialisme Turc fonctionne moins bien car adossé à un capitalisme moins puissant (bien que son histoire soit aussi ancrée dans le colonialisme).

Laisser un commentaire