« Macron à quitte ou double »Avec Aude Lancelin, Didier Maïsto et Harold Bernat

Émission du 10/06/2024

« Quartier Populaire » spécial Dissolution de l’Assemblée Nationale avec Aude Lancelin, Harold Bernat et Didier Maïsto. Au programme, les causes du désastre, les stratégies à adopter face au pari fou d’Emmanuel Macron, qui entend bien garder une majorité, et les voies pour unir à nouveau les forces populaire

« Macron à quitte ou double » avec Aude Lancelin, Didier Maïsto et Harold Bernat
/
À voir aussi
À voir aussi

36 Commentaire(s)

  1. « un véritable front populaire antifasciste doit être également un front anticapitaliste, un front contre les fauteurs de guerre mondiale, un front pour l’indépendance nationale et pour le progrès social ».

    Voilà qui résume le développement du lien ci-dessous, développement qui interroge considérablement le soi-disant « nouveau front populaire » qui est un kidnapping publicitaire de l’appellation « Front Populaire ». Ce nouveau front n’est qu’une « union de la gauche centriste » qui se montre particulièrement inclusive avec la droite (Glucksman, Hollande) :

    https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/un-veritable-front-populaire-ca-veut-dire-quoi-dans-la-france-de-2024-par-georges-gastaud-philosophe-annie-lacroix-riz-historienne/

    et en prime (Annie Lacroix-Riz) :
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/fascisme-francais-et-front-populaire-une-conference-dannie-lacroix-riz-video-cafemarxiste-marseille/

    1. Purée, quand je vois le NPA faire cause commune avec Hollande, les bras m’en tombent ! Les trotskistes sont vraiment problématiques. Il est vrai que Trotski lui-même avait pactisé avec Hitler ( https://editionsdelga.fr/produit/le-vol-de-piatakov/ ). La fin justifie les moyens ?
      Et Mélenchon qui fait tout seul sa nuit des longs couteaux (https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_des_longs_couteaux) en virant les compagnons gênants ! Il n’attendait qu’une occasion, qu’un enjeu « supérieur » pour faire le boulot ? L’alliance avec la bourgeoisie exige donc de rendre le parti « présentable », « propre ».

      1. .
        Le Nouveau FRONT POPULAIRE s’impose à nous !

        Je me refuse, – vu le temps qu’il reste avant le 30 juin, puis le 7 juillet -, à analyser les motifs des « bisbilles » internes et externes ( toutes en fin de compte étant publicisées ) des uns et des autres : parachutés, auto-parachutés ou dé-parachutés, en chute libre, en parachute ascensionnel … 😉

        Le ciel ne peut pas attendre !
        .

        1. Voici un avis et une analyse « matérialistes » de la situation. C’est percutant. https://www.youtube.com/watch?v=XyUKDjS-NxQ

          Cependant, la solution proposée des « discussions entre nous » en final, pour concurrencer la presse totalitaire actuelle, me parait un peu limitée. Nous avons besoin d’un parti « matérialiste » au sens marxiste; cad d’une avant-garde spécialisée dans la lutte politique (organisation de la lutte, synthèse, …) pour compléter les échanges de terrain certes nécessaires, mais où souvent les décisions sont difficiles à prendre (voir les gilets jaunes et leur refus de l’organisation et d’un quelconque leader ship).

  2. Comme il fallait s’y attendre, pour l’Ukraine, le plan de paix du NFP est un plan de paix pro-américain. La paix devra être américaine pour LFI ! La guerre c’est donc la paix (air connu).

    Question : le NPF (« New Popular Front ») va-t-il demander la nationalité américaine ? LFI approuve donc sans nuance l’impérialisme américain, main dans la main avec les pires crapules du NFP. Argument : la paix américaine (et seulement américaine) permettra de réorienter les budgets de guerre vers des mesures sociales ! quel foutage de gueule !

    Ah ! l’appui aux BRICS sauve l’honneur ! Bien sûr ! Il faut savoir nager en politique ! ménager la chèvre et le choux ! La politique est un art : attaque, esquive, faux semblant, un pied dans chaque camp, désigner un galeux pour paraitre pur, …

  3. Salutitoustes,

    Afin d’essayer d’éviter tout malentendu petites précisions : je suis issu du prolétariat, enfance à Montreuil dans une cité bien pouraxe mais à l’époque vie de village, vie scolaire très courte, artisan d’art 30 ans et maintenant tout petit paysan.
    La gauche a abandonné le « dieu prolétaire » et l’a humilié en le traitant de beauf tout comme elle est totalement absente dans les milieux ruraux avec le même dédain sur les « bouseux » arriérés, chasseurs et alcooliques c’est bien connu. Avec un collectif d’artisans nous avions une boutique dans un lieu touristique et je peux vous certifier que les commentaires vis à vis des « bouseux » ne sont pas à piquer des hannetons.
    Avant toutes choses il faut cesser de prendre les gueux pour des abrutis car toutes les énormes trahisons de la gauche (dont Méluche a fait parti) sont bien présentes aussi bien dans les quartiers que dans les campagnes.
    On observe le même désert du service public aussi bien dans les quartiers que dans les zones rurales.Dans mon enfance il y avait un dispensaire au bas de la cité ainsi qu’une bibliothèque et plein de petits commerces, maintenant plus rien tout comme dans les campagnes. Les militants du PCF distribuaient l’huma et pif tous les dimanches au porte à porte;ils prenaient bien la température je peux en parler car la tournée se finissait chez mes parents avec l’apéro. Dans les campagnes on ne voit les politicards qu’au marché et que lors des élections.
    La « gauche » ne fait pas confiance au petit peuple et Méluche nous l’ a bien démontré en déterrant les morts pour créer la NUPES au lieu de profiter de sa dynamique FI.
    Je comprends bien la colère de Didier mais je tiens à exprimer un petit désaccord sur le fait qu’il ne faut pas demander la lune. Si justement il faut demander la lune et proposer un vrai changement de société. Lorsque la gauche avait de réelles ambitions et volonté de changement elle pouvait mettre eu centre ce qu’il se passait au Chili, Nicaragua, Afrique du Sud etc… c’était entendable par les gueux car çà faisait sens avec ce rêve de changer le Monde. On ne peut pas se dire de gauche et ne pas mettre au centre un vrai génocide qui se déroule sous nos yeux en direct live.
    Demander la retraite à 60 ans ce n’est pas trop car ayant travaillé à l’usine (renault) je peux vous certifier que çà n’ a rien d’utopique. Pour mémoire un petit rappel historique du programme commun de la gauche qui a fait élire Miterrand en 81. Programme qui était débattu très sérieusement et n’avait même pas la prétention de demander l’impossible.
    _ augmentation du SMIG (passé de 13 francs de l’h en 1980 à 22 en 1983)
    _retraite à 60 ans pour les hommes et 55 pour les femmes sur les 10 meilleures années (acté le premier avril 1983)
    _temps de travail 39h au lieu de 45h
    _suppression de la peine de mort
    _égalité des sexes et congés maternité
    _création de 700 000 logements sociaux par an
    _lutte contre la pollution de l’air et de l’eau
    ‘abrogation de la loi anti_casseurs
    _garanti des droits à l’information
    _dissolution de l’OTAN
    _rupture avec l’Afrique du Sud et avec l’Espagne Franquiste
    _reconnaissance des états communistes
    _auto détermination des DOM TOM
    _soutien des mouvements indépendantistes
    Et j »en passe il y avait 110 propositions qui passaient aussi bien par le social, l’écologie et l’international et toutes ces luttes avaient leur place et étaient bien comprises. On sait la fin, beaucoup de ces propositions ont commencé à être mises en place jusqu’à une nouvelle trahison du PS (dont Méluche faisait parti). Je dis nouvelle trahison car avant 81 il y en a eu bien d’autres (comme envoyer l’armée et tirer sur les mineurs en grève après guerre).
    Toutes les trahisons de la gauche, son manque de confiance envers la gueusaille ne peut pas inciter à prendre au sérieux une nouvelle NUPES que certaines et certains ont le toupet d’appeler « Front Populaire » un joli manque de respect pour toutes celles et ceux qui se sont morts en s’opposant au fascisme.
    Comment revenir nous redemander de voter socialoécolococo alors que 2 secondes avant la dissolution ces zozos se tiraient dessus à boulet rouge, quelle crédibilité dans tout çà??? Cessez de nous prendre pour des sans cerveaux. Que la gauche de combat se remette sérieusement au travail et nous fasse rêver toutes et tous (les gens des quartiers et les bouseux car même dans les campagnes il y a eu des bastions de gauche).
    Méluche est bien trop marqué donc que la FI fasse son auto critique mais ne tombe pas dans la facilité d’un Rufin qui se dit Social Démocrate (on sait ou la social démocratie nous mène).
    Pour moi une gauche de combat et porteuse d’espoirssssss ne se fera pas sans l’extrème gauche, sans les décoloniaux, sans les quartier ni sans les ruraux. Au sujet des ruraux il faut se renseigner sur les luttes paysannes qui ont été fort nombreuses et réprimées dans des bains de sang digne de la commune, Il faut cesser de croire que dans les campagnes il n’y a pas de forces vives bien ancrées dans les préoccupations du monde moderne.
    Quand aux anars ils peuvent apporter de riches enseignements et compétences car on a bien vu dans les ZAD les ronds points et maintenant les soulèvement de la terre des fortes inspirations libertaires.

    Pour finir, à propos de cette fameuse surprise sur la dissolution Paul Elek avait expliqué au mois de décembre pourquoi et comment le Méprisant de la ripoublique pourra faire une dissolution juste après les Européennes (comme quoi que lorsque on se donne un peu la peine de faire marcher l’analyse politique on est bien moins surpris)
    https://www.youtube.com/watch?v=8×8-rFVFVl4

    FORCE ET COURAGE il va nous en falloir des tonnes et toutes mes pensées à Gaza pour commencer et tous les lieux de guerre bien sûr….

    Merci à vous de nous offrir ce lieu de débat (Harold devrait prendre un peu plus la parole) et oui à Aude pour son propos sur les forces du désordre, ils vont être comme à la maison…..

  4. Etant dans un timing serré, je clique au hasard ce matin à 42 mn : waouh Harold ! bravissimo ! Le social d’abord, les manoeuvres politiciennes après ; piège de Gaza ; la crapule Glucksman doit être bannie de toute union, c’est un sous-marin de la droite, comme l’a été le PS ; le vote RN comme ivresse de désespoir !
    Tout cela est clair (mais pour le Nietzschéisme : « moraline », « la masse », …hum, hum !).

    1. .
      Ce qui compte, à mon sens, ce n’est pas de bannir tel ou tel, mais de faire « FRONT POPULAIRE » en mettant de côté ses rancoeurs, ses illusions ou ses projets, si solides et si désirables qu’ils soient, éventuellement.
      Et j’approuve que dès le lendemain du « coup d’état », cette union des gauches et des verts ait été actée !
      Là est l’urgence du « Time that remains » ( un mois à peine ).

      Libre à ces tel ou tel-là qui se voient khalife ( les candidats toujours s’y voient 😉 ), Glucks ou d’autres, de se proposer en recours présidentiel en 27…

      Quant à Gaza, ce ne fut aucunement un piège hexagonal pour gens de gauche, mais le fruit décomposé de ce qu’il se passe d’effroyable là-bas et qui s’est fatalement invité dans la séquence électorale…
      J’ajoute que l’élection de Rima Hassan au Parlement européen, me paraît une excellente chose, et je lui vois un avenir très au-delà et très au-dessus 🙂 des querelles qui viseraient à la minorer , ( et je choisis un terme soft à dessein pour ne pas rallumer de mèche inappropriée, ici et maintenant. ) …
      .

      1. Oui certes, mais en l’occurrence, je dirais que « chacun voit midi à sa porte » :
        – voter la motion de censure avec le RN n’impliquait et ne sous-entendait nullement une quelconque affinité avec le RN, sinon la volonté de censurer Macron : pas plus, pas moins. Mais LFI a des états d’âme …. des vapeurs …
        – pour Glucksman par contre, faire un « front populaire » commun implique, sous-entend clairement une communauté idéologique avec une crapule, atlantiste forcené, anti-communiste maladif, héritier idéologique de Hollande, anti-russiste soutenant une Ukraine encore largement nazie : une ordure extrêmement proche idéologiquement du macronisme. LFI n’a plus d’états d’âme … ou alors des états d’amérique …

        Je crois que LFI n’a aucune leçon à donner en matière de procès d’intention ou de priorité. L’alliance avec le diable est peut-être opportune. Je l’accepte comme telle (elle n’est pas mise au vote d’ailleurs) mais je souhaite le faire savoir comme tel.

        Quant à « quant à Gaza, ce ne fut aucunement un piège hexagonal pour gens de gauche, mais le fruit décomposé de ce qu’il se passe d’effroyable là-bas et qui s’est fatalement invité dans la séquence électorale… » : j’ai toujours senti chez vous Whirlwind une sensibilité poétique émouvante, touchante, enchantante. Vous êtes vraiment adorable. J’ai l’air de plaisanter mais … pas que !

          1. Un peu moins romantique

            La vie c’est comme une dent
            D’abord on n’y a pas pensé
            On s’est contenté de mâcher
            Et puis ça se gâte soudain
            Ça vous fait mal et on y tient
            Et on la soigne et les soucis
            Et pour qu’on soit vraiment guéri
            Il faut vous l’arracher … la vie

            Boris Vian

        1. Aller ! on va s’efforcer de dire que c’est une bonne nouvelle !
          Mais je crains qu’ à terme on reparte sur un certain vécu qui se finisse en Hollandie, cad en perpétuation du système toujours au profit des mêmes profiteurs : à la fin c’est toujours l’Amérique qui gagne, et les sociaux-traitres qui finissent au Conseil Constitutionnel.

          1. Je ne suis pas automatiquement d’accord avec Bernathoustra. (en particulier sur Nietzsche).

      2. Quant à la « paix » Mélenchoniste, je constate qu’elle est totalement PRO-américaine. L’offensive vers l’Est de l’Amérique (clairement avouée par Hollande, d’ailleurs), via l’instrumentalisation de l’Europe et de l’Ukraine, est évidemment la cause du conflit actuel. C’est ça l’historicité des faits socio-politiques : y’a pas d’essentialisation métaphysique ; y’a que « des » moments ! L’impérialisme américain ne connait pas l’historicité ; par contre il sait parfaitement raconter « des histoires » : là c’est champion du monde !

        Dans le passé que nous avons connu, cad au moment de la guerre du Vietnam, la jeunesse « américaine » qui criait « paix au Vietnam » demandait clairement une paix « ANTI-américaine ». « US go home » voulait dire que l’Amérique était l’agresseur coupable au Vietnam, et devait se retirer. Idem en Afghanistan. Que dit LFI de tout cela : rien. Les jeunes gaucho-pacifistes américains de l’époque avaient un peu plus de courage et de clairvoyance que les gaucho-pacifistes de LFI !

          1. Blanche ou noire, peu importe. L’essentiel c’est qu’elle soit rose.
            Par ailleurs, je constate que les roses de ce temps acceptaient -certes à regret- de se « réveiller vieilles ». On sent qu’elles ne connaissaient pas le wokisme et l’américan way of live !
            Les roses d’aujourd’hui ne l’acceptent pas. ( https://qg.media/2024/05/24/la-violence-sexiste-liee-a-lage-un-des-points-aveugles-du-combat-feministe/ ) . La chirurgie esthétique ne leur suffit plus ; c’est dans le cerveau des hommes qu’il faut triturer pour changer leur regard. ! Dans le cerveau directement : la prescription sociale ou la chirurgie, peu importe, il faut charcuter les consciences !

  5. Merci pour ce riche débat où Harold Benoît sur le travail et le problème quotidien financier , santé, administratif et maisto sur le fameux WOKISME l excès des droits légitimes des LGBT , avortement, féminisme etc…..Donc deux problèmes centrals qui ont fait capoter la gauche aux élections surtout lfi et parti communiste ,npa pour le reste de la gauche (écolos,PS) pour moi se sont des bobos globalistes capitalistes qui s assument pas et je précises je parles des politiques pas des militants(es) .

    Des personnes comme a dit Monsieur maisto qui ont un compte à banque à cinq et six chiffres et viennent te donner les leçons enfin cette erreur monumentale de la NUPES qui a ressuscité un parti PS qui a trahit le peuple gauche depuis des décennies et montrer son vrai visage de social démocrate globalité comme gluskman .

    Je termines aussi jouer le jeu des médias mainstreams qui ont mopoliser les débats bien que vitales sur Ukraine -russie et israel-palestine qui a fait oublier le rôle premier de la vraie gauche et devrait retrouver ses fondamentaux : Défense des ouvriers et travailleurs plus le social dans son ensemble dont l union avec NPA et forces ouvrières qu avec le PS mais bon je viens de voir qu on s unit toujours avec les mêmes pas vraiment vraie gauche ( PS ,les verts écologistes) .Je comprends l urgence mais quand même c est refaire les mêmes erreurs et on recommence.

    PS: Ah oui aussi cette trahison de la France insoumise par Mélenchon plan A et plan B pour sortie de l’ Union européenne ben plan B à fait partir les plus engagés de la gauche certes très radicaux mais très engagés .C est toujours pas passé .

    Ah oui ,

  6. Salut tout le monde,

    La haine de Didier Maïsto pour Mélenchon a parasité une grande partie de l’émission. Haine qu’Aude Lancelin n’a pas osé contenir

    Ce qui m’a le plus marqué est la haine de Didier Maïsto pour Mélenchon, pourtant je n’aime pas mélenchon. Je me rends compte que si l’amour rend aveugle, la haine aussi. Ce n’est certainement pas parce que Mélenchon avait pour slogan « Retraite à 60 ans » qu’on a momentanément perdu sur le combat pour les retraites. Et puis, dois-je rappeler à Didier Maïsto que Mitterrand l’avait mise à 60 ans, et que c’est donc réalisable ? Si on a perdu ce combat, c’est parce qu’il n’y a pas eu de grève sérieuse et pas assez d’actions Black Blocs, ce n’est pas la faute à Mélenchon.

    Et je ne pense pas que faire campagne aussi sur GAZA (pour Mélenchon) était une mauvaise idée. Pour une fois, dans une élection, on a parlé des problèmes internationaux alors qu’on n’en parle jamais. Pourtant, c’est essentiel. Peut-on tolérer que la France arme un État génocidaire ou aille faire la guerre à la Russie en Ukraine ?

    Moins on dépensera d’argent à la guerre, et plus il en restera pour les services publics, les retraites, les salaires, etc.

    Dans l’émission, Il est dénoncé probablement à juste titre que la stratégie NUPES a remis en selle le P »S », et que cela a été une erreur. Et que c’est une erreur aussi de nous emmerder avec les problèmes sociétaux des woke. Que ce qui compte, c’est le rapport au travail, les salaires, les retraites, etc.

    À aucun moment l’émission ne parle de lutte des classes ou de supprimer le capitalisme ou l’exploitation de l’homme par l’homme. Ce qui est regrettable.

    Il faut bien comprendre que le vote « Le Pen » est un choix du pouvoir. Les médias n’ont jamais hypnotisé les gens en leur disant que le choix est entre Macron et Nathalie Artaud. Ils ont placé Le Pen sur les rails. Le pouvoir veut bien Le Pen. D’autant plus que l’extrême droite est devenue sioniste à fond. Cela rappelle certaines anciennes alliances entre les nazis et les sionistes :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article6569

    il ne faut jamais oublier que Macron n’est qu’un homme de main du pouvoir, et aussi un fusible. Le vrai pouvoir, c’est pas lui. Cela me rappelle la marche sur Rome :

    https://mai68.org/spip3/spip.php?article57

    Ce que je me souviens de ce film, c’est deux personnes qui vont rejoindre une manif du fasciste Mussolini. Le Roi d’Italie finit par dire : « Et si on l’essayait ? »

    Deux hommes participent en particulier à cette marche. L’un d’eux note sur un papier la liste de toutes les promesses faites par Mussolini. Au fur et à mesure de l’avancée du film, il raye une par une les promesses non tenues. À la fin, il ne reste plus rien. Que le fascisme qui a réussit à s’établir grâce à la marche sur Rome et à la bonne volonté du Roi. « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient », disait Pasqua.

    Là, c’est un peu pareil, le pouvoir a mis en place Macron, et est en train de se demander : « Et si on essayait Marine Le Pen ? » Et cyniquement de se dire : « soyons démocratique, laissons le bon peuple choisir . Après tout c’est au peuple de choisir de qui il acceptera le mieux les saloperies qu’on va lui faire. »

    À la fin de l’émission, il semblerait qu’Aude Lancelin ait eu peur que certains de ses spectateurs aillent voter Le Pen et leur a répété pourquoi il ne fallait surtout pas faire ça.

    Bien à vous,
    do,
    http://mai68.org/spip3

    1. Do, sur tes liens, j’ai une alerte de Firefox :

      « Attention : risque probable de sécurité

      Firefox a détecté un problème et a interrompu le chargement de mai68.org. Soit le site est mal configuré, soit l’horloge de votre ordinateur est réglée à la mauvaise heure.

      Le certificat du site a probablement expiré, ce qui empêche Firefox d’établir une connexion sécurisée. Si vous visitez ce site, des attaquants pourraient dérober des informations telles que vos mots de passe, vos adresses e-mail ou vos informations de carte bancaire.

      Que pouvez-vous faire ?

      Le problème vient probablement du site web, vous ne pouvez donc pas y remédier. Vous pouvez le signaler aux personnes qui administrent le site.

      En savoir plus…

      Les sites web justifient leur identité par des certificats qui ont une période de validité définie. Le certificat de mai68.org a expiré le 10/06/2024.

      Code d’erreur : SEC_ERROR_EXPIRED_CERTIFICATE

      Afficher le certificat »

Laisser un commentaire