Pour accéder à ce contenu veuillez vous connecter ou vous abonner

Va-t-on vers un reconfinement ? – Pas de Quartier avec Éric Tricot, Mathieu Slama, et Didier Maïsto

Émission du 24/11/2021

Les autorités s’agitent autour de l’arrivée d’une « 5ème vague » de la pandémie de Covid. Pour débattre de la situation, Aude Lancelin a reçu en direct Éric Tricot, infirmier anesthésiste, Mathieu Slama, sociologue, et Didier Maïsto, fondateur de PDATV.

Alors que la France se relève difficilement des confinements de 2020, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement d’Emmanuel Macron, a annoncé qu’un 3 ème confinement n’était pas à exclure. Certains craignent des nouvelles restrictions de déplacement comme le couvre-feu mis en place dès décembre 2021.

La situation est-elle si grave dans les hôpitaux ? Pourquoi la vaccination massive n’arrive-t-elle pas à endiguer cette nouvelle vague de contaminations ? Quelles conséquences aurait un nouveau confinement général sur la population française ? Nos invités ont fait le point sur QG lors d’une grande soirée débat !

Découvrez les autres émissions de QG sur la pandémie de Covid-19 :

« Pass Sanitaire, vaccins: la France a-t-elle gagné la bataille du Covid ? » avec Alexandra Henrion-Caude, Bruno Megarbane, Didier Maïsto et Tura Milo
« Covid 19: d’où vient le mal ? » – Quartier Libre avec Brice Perrier

De la même émission
À voir aussi

11 Commentaire(s)

  1. Comment se fait-il que mon message soit ainsi découpé en plusieurs fois ? il n’y a pas de contrôle à votre niveau ?
    J’en profite pour corriger une faute qui m’a sautée aux yeux : les rengaines qui me semblent…….
    Un peu étonnée, mais bon je m’en remettrai !

  2. Très intéressant plateau construit par AL.
    Didier Maïsto, gauche empirique ( aimable cocktail et sa PDATV. à découvrir. )
    Mathieu Slama, politique et droits croisés ( belles références, hypothèses à vérifier. )*
    Eric Tricot ( Sud ) bienveillance et éthique ( frôle la mort, la rend sensible, nous impressionne. )

    * concernant l’acceptation des restrictions de libertés + que le versant communiste 😉 j’y verrais le facteur répression : amendes et menaces en tout genre…

  3. Nous sommes presque à un point de non retour, notre société est gravement fracturée, aucun dialogue ne semble plus possible, les tensions sont exacerbées. Tout cela pour le plus grand bonheur des vrais responsables de cette situation qui ont déporté leurs responsabilités de la casse sociale sur les boucs émissaires non vaccinés ! Et qui ont profité au passage pour porter une grave atteinte à notre liberté de pensée, de nous déplacer, à la liberté fondamentale de prendre soin de notre santé et d’accéder à l’hôpital ! C’est tellement énorme qu’en plus il y ait eu ce niveau d’acceptation générale ! Je n’en suis pas encore revenue !!!! Comment allons nous pouvoir un jour retrouver le gout du vivre ensemble et un projet de société dans ce pays paralysé par la peur, dans cette résignation consentie, qui ne pense plus, qui ne doute plus, qui sacrifie ses jeunes et ses enfants ? Oui comment allons nous pouvoir retrouver nos valeurs fondamentales, la fraternité, la liberté,l’égalité, une République sociale,ce qui fait de nous des humains et pas des QR code.

  4. Bonjour,

    Très intéressant, comme toujours, ce débat. Merci QG.

    Les syndicats (SUD, CGT), les partis dits de « gauche » (POID, PC, PS, Verts…) sont tous pour l’obligation vaccinale… Cet infirmier « SUD » aussi. Parce que l’extrême-droite a pris la tête de l’opposition aux vaccins anti-Covid ou pour de vraies raisons médicales et sanitaires ? Dois-je refuser le protocole IHU parce que Trump et Bolsonaro le promeuvent ? Dois-je mourir pour des idées ? Je crains que l’on ne confonde tout, et que la supposée « gauche » abandonne la population en rase campagne. J’ai une cousine qui habite à 5 min. à pied de l’IHU, mais qui a préféré rester malade du Covid pendant 3 semaines comme un chien, plutôt que d’essayer une alternative sans danger… Parce que Raoult a le cheveu long et se présente en Napoléon ? Allez comprendre…

    Je suis pro-vaccin, très à gauche, mais refuse l’obligation Pfizzer (le Moderna vient d’être totalement abandonné en Islande, pour tous les groupes d’âges…).

    Il y a des traitements précoces qui permettent à quelques rares « colosses » « sportifs », et surtout à des gens avec des comorbidités ou des personnes âgées de se rétablir rapidement. Puisque cet infirmier tire sa légitimité des anecdotes de sa vie professionnelle, et de son titre médical, je peux aussi raconter mes observations. J’ai des dizaines d’exemples de gens traités précocement, en France, aux US, remis sur pied en 48 heures (même pris tardivement, avec grosses comorbidités), que ce genre d’infirmiers ne verra jamais passer en réa, dieu merci, et qui ne coûteront ni un sou à la Sécu, ni une minute de travail à qui que ce soit… Si cet infirmier était malade (vacciné ou non) – ou un proche, son père par exemple-, attendrait-il à la maison que son état s’aggrave en avalant du doliprane, point barre, sans recours ? Irait-il encombrer les réa. après deux semaines de détérioration pénible ? Il en est encore là ? A la suite de quel lavage de cerveau ? Est-ce « altruiste » que d’avaler le narratif gouvernemental ou syndical sans esprit critique ? Est-ce « altruiste » de refuser les traitements précoces, de laisser mourir les gens et de ruiner l’économie ?

    En revanche, dans mes proches, 2 morts soudaines pendant le sommeil cet été (57 et 70 ans, pas d’autopsie, pas de lien avec les injections, c’est pratique, et tragique ), 2 amis terrassés pendant 6 mois par le Pfizzer et toujours pas remis (fatigue intense, brouillard mental)… Je n’ai pas de « terrassés » du Covid autour de moi…

    J’ai des enfants, de lourdes charges familiales, je ne peux me permettre d’être faible ou souffrante. Donc, oui à des vaccins efficaces sans effets secondaires. Non à des injections tous les 5 ou 6 mois, avec un Pfizzer risqué. Et tant pis pour l’imbécile controverse sur les supposés « complotistes ». Oui à une prise en charge précoce par des médecins qui traitent. En attendant…un vaccin digne de ce nom… Il suffit d’y mettre une fraction minime des bénéfices colossaux de Pfizzer, et oui, vous aurez un vaccin traditionnel efficace et sans danger en peu de temps, monsieur le donneur de leçons . Et puis si vous méprisez l’Ivermectine, l’azythromycine, l’hydroxychlroquine, allez donc à Lille libérer le Clofoctol… Il y a des dizaines de prises en charge précoce qui marchent et qui mettraient les réas au chômage. Lisez les études, militez moins…

    Cet infirmier, d’où parle-t-il ? Au nom de Sud ? D’où vient encore cette idée d’obligation « Pfizzer » qui fait tranquillement son chemin à droite, à gauche, au centre (appelons les choses par leur nom, « obligation Pfizzer », les 3 autres vaccins étant désormais hors jeu, puisque dangereux) ? Que cet infirmier se PFIZZERISE, lui, ses enfants et petits-enfants, pour éviter les formes graves, si c’est son crédo, sa religion (malgré les études alarmantes qui se multiplient). Mais que les « leaders » d’opinion de gauche, plus ou moins déguisés, foutent la paix aux autres et cessent de faire la leçon, et de manipuler les esprits ouvertement ou en coulisse ! Basta ! Macron, les oligarques et leurs sbires n’ont pas besoin de tant de laquais !

    Le drame : les gens de gauche qui refusent les injections sont laissés pour compte, l’extrême droite reprend le flambeau sur ce point crucial. Cela est terrifiant, terrifiant. Heureusement les GJ se réveillent avec pertinence sur ce point aussi…

    Slama est intéressant. Cependant, depuis quand les gens qui ne sont pas scientifiques n’ont-ils pas le droit d’avoir une opinion, notamment sur ce que l’on fait de leur corps ? Il y aurait des domaines de réflexion interdits, inaccessibles au commun des mortels ? Il n’y a pas si longtemps, du temps de Maraninchi, l’ANSM filmait les débats, les diffusaient et faisaient participer les patients aux décisions sur les AMM. Ce n’est pas de gauche cela ? M. Slama, ce que les GJ réclament, c’est d’avoir le droit de décider, sur tout, SUR TOUT, contre la dictature des « experts », mais avec l’éclairage d’experts intègres et triés sur le volet, comme dans la Convention sur le climat. Avec des experts non payés par Total, BlackRock ou Big Pharma. Chacun devrait pouvoir juger ! Je sais, c’est embêtant, la démocratie, la population n’est plus la populace… Lire Rancière, Graeber, Manin, Castoriadis, Illich, Gorz, etc. : les gens pensent, oui, tous… En tout cas, cher M. Slama, ne renoncez pas à penser, vous, même sur l’efficacité des vaccins, car cela aussi est permis en démocratie. Pas d’autocensure au nom de l’expertise des experts… Les Grecs d’Athènes le savaient déjà, 5 siècles av. J.-C., ils le savent aussi aujourd’hui au Chiapas, y compris par rapport au Covid…

    A quand des journalistes qui enquêtent vraiment sur ces dossiers, sur Big Pharma, sur les décisions sanitaires arbitraires, sur les injections ARNm ? Où sont les partis et syndicats de gauche qui se poseraient les bonnes questions ?

    Décidément les GJ ont raison : il faut en finir avec la Vème République et la domination des « élites » supposées, où seuls quelques « Alphas + » sont autorisés à penser. Cette crise du Covid aura mis à nu la bêtise des supposés élites et leur conformisme, médecins, médias, chercheurs, artistes même… prêts à vendre leur âme et leur corps tels le Méphisto de Klaus Mann.

    Seul QG fait vraiment le job, et maintenant PDA. Merci à vous, Aude Lancelin et Didier Maïsto, et à vos équipes ! Vous représentez un espoir et l’honneur de votre profession.

    CS

  5. On ne peut pas laisser penser que les communistes les marxistes seraient plus enclin à s’accommoder d’une restriction des libertés. M Slama lit sans doute beaucoup de livres , il devrait prendre le temps de les assimiler, ce n’est pas une analyse bancale mais fumeuse, de l’ordre de ce qu’on sent , on a l’impression de … Mme Lancelin y trouve une piste assez juste, elle vient de recevoir Mme Lacroix-riz, communiste, qui met en lumière toutes les atteintes à nos libertés au cours de notre époque contemporaine, elle n’a pas décelé dans sa nature de communiste la supercherie , la duplicité de cette communiste qui donc a une tendance naturelle en tant que collectiviste défendant le bien commun à défendre le confinement. Je pourrais citer d’autres communistes qu’elle a invité.
    Peut-être pourriez-vous prendre en compte ma façon d’être communiste? Je pense que vous confondez la pensée de Marx et le PCF pas celui d’aujourd’hui, celui plus Stalinien que marxiste. Vous restez sur cette image, cette impression partagée par tous les réactionnaires. Est-ce que M Badiou est-il vraiment dégagé de son maoïsme, sa nature de communiste collectiviste n’est-elle pas un handicap pour refuser les atteintes aux libertés.
    Pour ma part je refuse depuis longtemps le terme marxiste qui enferme la pensée de Marx dans l’idéologie. Donc le collectivisme , le bien commun serait suspect, quel penseur pour sortir cela! Quelle piste!
    D’autres trouvent que la pensée de Marx enferme l’homme (son essence) dans un déterminisme économique la lutte des classes, M Slama la cite en exemple de sa profonde analyse, quid de l’aliénation , de la libération de l’homme de l’exploitation … Je ne vais pas essayer de convaincre.
    Par notre nature de communiste nous manquons de spiritualité , on ne sais pas apprécier l’art, la musique … il nous manque quelque chose. Picasso , Aragon suspect , il y a une piste à creuser!

  6. Bonjour à toutes et à tous,
    très surpris que le rapport de l’ATIH évoqué par Aude vers la fin ne soit pas plus commenté que cela,car tout de même lire que en 2020, c’est à dire là ou c’était disait on le pire du pire, il n’y a eu que 2% seulement d’hospitalisés covid et seulement 5% en réanimation, un tel bordel pour çà!!!
    Quand au PASS pour nous les très pauvres cela ne change pas grand chose à nos vie car de toute façon en temps « normal » pas de restau ni de ciné ni de loisirs bref rien. Nous, çà fait longtemps qu’on résiste et que nous organisons pour vivre dans ce monde totalement merdique, donc nous sommes en train de nous organiser pour avoir une vie sociale autre que celle que l’on veut nous vendre. Quand au fait de se révolter je suis bien d’accord avec Didier mais on vient (en tant que GJ) de manger cher et nos moyens sont courts. Après le premier confinement on était pas nombreux à manifester avec les personnels hospitaliers ou étaient toutes celles et ceux qui faisaient clap clap sur leurs balcons??? Mais on sera encore avec vous même si nous ne sommes pas nombreux

  7. L’infirmier est sympa, il défend son job, et fait part de son expérience personnelle, fait-on une politique sanitaire sur quelques cas, son impression personnelle. Cela manque de recul absolu, le principe de précaution a été oublié, le président gère les affaires dans l’intérêt de son électorat, on sacrifie la jeunesse en tout cas.
    I

  8. A 1h21 LFI ne se serait pas opposée au passe sanitaire. Non, on ne peut laisser dire cela, la personne qui pose la question ne suit pas tout ce que font à l’assemblée comme sur les réseaux sociaux les membres LFI. Eric Tricot a justement corrigé cette perception.
    Pour sauver l’hôpital public : votons correctement en 2022 😉 une candidature s’impose.
    Petite remarque pour Mathieu qui regrette que LFI s’engage peu sur l’Etat de droit, les libertés publiques… mettre en place une constituante pour réécrire nos règles de vie constitue, me semble-t-il, un bon moyen de redéfinir l’Etat de droit.

    1. Je suis désolée, car comme vous, je pense sérieusement que beaucoup de gens n’écoutent pas les interventions nombreuses de Jean-luc Mélenchon, et ne considèrent pas à sa juste valeur, le travail sérieux de la France Insoumise. Ressort toujours les mêmes antiennes, clichés, polémiques éculées voir même erronées sur ce dernier. On n’avance pas et nous allons ainsi dans le mur.
      Mélenchon est pourtant clair,,il veut rompre avec le néo-libéralisme, le capitalisme et mettre en place la 6 ème constitution, cela ne peut se faire en un jour, et la situation actuelle et les institutions sont telles que nous ne pouvons pas éviter la présidentielle. il a l’intention une fois élu, avec son équipe, prêts à gouverner, et en tenant compte des citoyens ( mise en place d’une assemblée constituante, entre autre) de réaliser ce projet. Une fois fait il dit bien qu’il quitterait la scène. Où est son soit-disant égo !!!!!
      On peut dire tout ce que l’on voudra, faire les constats désastreux de notre situation,,il faut sortir de ce bourbier, alors allons nous continuer ainsi , soyons un peu positifs et que tous ceux qui veulent un réel changement se rassemblent derrière un programme, salué par une majorité de personnes..
      Eloignons nous des vaines querelles, nous ne nous en sortirons pas ainsi !
      Excusez-moi, mais je vous ai rencontré dans sur plusieurs médias, et je suis un peu lasse d’entendre toujours les mêmes rengaines sur Mélenchon
      qui me sembles injustifiées désormais, de toute façon les gens changent et évoluent, arrêtons les procès improductifs qui mènent à rien.
      Je regrette aussi le silence de beaucoup d’intellectuels, ils ont pourtant un rôle à jouer important.
      Merci à QG pour son travail toujours de grande qualité.

Laisser un commentaire